Close

Votre magazine moderne sur le développement personnel & la spiritualité

plume médium
/
Fév 15, 2016

Et voici une douce plume qui se pose au pied d’un arbre. Une personne simple, claire comme de l’eau de roche, précise, dont la plume sert à écrire des contes magnifiques et inspirés mais aussi à délivrer des messages à ses consultants. Marie, lors de nos échanges, m’a donné tous les signes d’une personne spirituelle, lumineuse, inspirante. Je te remercie de t’être prêtée à cette interview et d’accepter le jeu de l’introspection. Car je sais que te dévoiler n’a pas été un exercice facile… Merci à Laurie qui a choisit de te mettre en Lumière. Choix judicieux.

Marie Ribeill Plume et Zoom

 

 

 

  • Un miroir se présente à toi, peux-tu nous décrire ce que tu vois ?

 

Une femme épanouie, heureuse, qui construit son bonheur au quotidien. J’y vois aussi les choses à changer, à améliorer, et j’y travaille sans cesse pour être, à chaque instant, une meilleure version de moi-même.
Celle que je vois aujourd’hui est lumineuse, et j’aperçois aussi celle que je serais Demain… Bien dans ses baskets et marchant en toute Confiance sur sa Voie. Cela m’emplie de Gratitude !

 

 

  • Peux-tu nous présenter ton cadre de vie ?

 

Je suis l’heureuse maman d’une petite fille extraordinaire de 6 ans, et l’épouse d’un homme que j’aime par-dessus tout. Nous vivons dans le Sud de la France, entre mer et montagne, en appartement, et notre rêve serait de bientôt aménager à la campagne, dans un cadre de vie plus sain que le brouhaha de la ville et de sa banlieue. Avoir une petite maison, avec un jardin, un garage et surtout, un bureau pour moi seule, afin de pouvoir travailler, méditer et concrétiser mes projets dans la tranquillité !
J’ai la chance de vivre dans une région splendide, avec du soleil une bonne partie de l’année. Je pars régulièrement à la montagne qui n’est qu’à 1h30 de route, pour me ressourcer. J’ai besoin de nature, de respirer à pleins poumons le bon air de la forêt ou du bord de mer.

 

 

  • Peux-tu nous décrire ton activité, tes capacités ?

 Je suis écrivain et médium. C’est-à-dire que je travaille essentiellement en channeling, par l’écriture intuitive ou inspirée. Je reçois des messages des guides et autres entités lumineuses sous forme de clairaudience donc, en dictée. Ou par le biais de visions, de flashs ou d’évidences (clairvoyance et clairconnaissance) que je retranscris par mes propres mots.
Je ne fais pas de la voyance, ce n’est pas du tout mon domaine, et cela ne m’attire pas, car ma philosophie de vie est assez simple, c’est dans nos intentions et actions présentes, qu’on construit notre Demain.

Donc les messages relayés ont un but de guidance, d’aider les gens à retrouver le chemin de leur épanouissement, de devenir pleinement responsables de leur existence.
C’est devenu mon activité, et je suis également l’auteure d’un recueil de contes spirituels, Les Contes Inspirés pour le Coeur et l’Esprit édité chez Hugues Facorat Édition, que j’ai également rédigé par écriture intuitive, avec l’aide de plusieurs guides et entités lumineuses.
Enfin, je partage régulièrement sur mon site, des textes que je canalise.

  

  • Comment as-tu perçu l’arrivée de ces capacités ?

 

Cela fait très longtemps que je travaille sur moi. J’ai un passé un peu compliqué, comme tout le monde, j’ai mon fardeau à porter… C’est justement dans ce contexte que j’ai appris à me reconstruire, lentement, il a fallu une bonne décennie, et à travers ce long cheminement intérieur, ce travail d’Amour et de Pardon, petit à petit, des portes en moi se sont ouvertes, mes petites antennes se sont déployées. Je suis simplement devenue plus réceptive, plus confiante, plus attentive.
Ces capacités ne sont pas une fin en soi, ce n’était pas mon but que de les obtenir, elles sont arrivées sans que je ne demande rien, mon seul but était de reconquérir ma Lumière, de la laisser s’exprimer, d’être heureuse et épanouie. C’est quand j’ai commencé à renaître, à clairement marcher sur ma voie, que ces capacités se sont dévoilées, tout simplement, parce que j’étais prête à les accueillir, et à m’en servir pour prendre en mains ce pour quoi j’étais destinée.
Si j’avais choisi le chemin inverse… Si j’avais choisi d’abandonner, alors je n’y aurais jamais eu accès. Et je ne serais d’ailleurs pas là aujourd’hui, pour en parler. Nous avons toujours le choix de nous arrêter, de nous laisser submerger, ou au contraire, de ne pas abandonner et d’avancer… Aujourd’hui, je remercie le Ciel de m’avoir donné la Force et le sentiment de ne pas être seule. Car mon bonheur est immense, si je n’avais pas fait le choix difficile mais salvateur, d’avancer, alors je serais passée à côté de tout ce que j’avais à apprendre pour évoluer.

 

  • Comment a réagi ton entourage ?

 

Ils ne sont pas réceptifs à tout ça, malgré tout, mes parents l’acceptent, même s’ils ne m’en parlent pas trop, chacun d’eux m’a confié être fier de moi, parce qu’ils voient à quel point je me sens bien et qu’ils ont enfin compris que mon rêve d’enfant n’était finalement pas une lubie, mais mon véritable chemin de Vie.
Mon mari, lui, n’est pas du tout branché spiritualité, mais il me soutient, car il m’a connu à l’époque où encore, je n’étais pas éveillée. Il a vu la différence, il a vu tous les bienfaits positifs et salvateurs que cela a eu sur moi et sur nous, sur notre couple, notre foyer. Il est un homme loyal et honnête, il m’a toujours poussée à faire ce que j’avais envie et besoin de réaliser, qu’importe s’il n’en comprenait pas le sens. Et je le remercie de cette Confiance.
Enfin, le reste de ma famille ou de mon entourage, mis à part de rares exceptions, n’est pas du tout réceptif, c’est comme qui dirait, un sujet tabou… Personne ne m’en parle, alors qu’auparavant, mon rôle de mère au foyer était un sujet de discussion très prisé et que chacun y allait de son avis et de son jugement, aujourd’hui, alors que je mène une vie trépidante entre m’occuper de ma fille, de mon foyer, de mes projets et de mon activité, on ne me pose aucune question… Cela est étonnant et parfois frustrant et décevant, mais c’est ainsi, et cela me permet de faire le tri, et le meilleur que je puisse faire est de simplement continuer, il appartient à chacun de se laisser inspirer ou pas.
Et puis j’ai de très bons amis qui m’acceptent telles que je Suis, j’ai une fille et un mari extraordinaires, j’ai fondé ma propre famille, cela me suffit. Je suis bénie.

 

  • Peux-tu nous décrire tes différents types de consultation, de prestations ?

 

Je propose trois sortes de prestations, toutes faites en channeling, par écriture intuitive/inspirée :

La Guidance Inspirée : est une longue conversation entre les guides du consultant et moi-même, basée à travers les questions de la personne, mais également les miennes, afin d’approfondir des points qui me semblent importants. Elle permet de Montrer les clés justes et essentielles à l’évolution personnelle du consultant.

À travers les messages qui sont adressés, on trouve la clarté et le recul nécessaires face aux situations difficiles. Mais aussi la confiance qui manquait. Des réponses, des évidences, l’encouragement et le soutien qui permet d’Oser. La guidance est un cadeau que l’on s’accorde pour mieux se comprendre, travailler sur Soi, reprendre le contrôle de sa Vie et oser la voie de l’épanouissement.

Le Tirage Inspiré mensuel ou annuel : à l’aide d’un jeu de cartes oracles, je fais un tirage. Ce dernier est interprété par les guides du consultant. Cela permet de comprendre et d’appréhender au mieux les évènements prochains. D’accueillir son Demain avec sérénité, tout en restant attentif et merveilleusement ancré à ses objectifs.

 

Le Conte Inspiré : inspirée des guides, j’écris une oeuvre authentique qui ressemble à la personne concernée. C’est l’Âme qui m’en dicte le contenu. Sont ici mis en Lumière des aspects de la propre vibration intérieure du consultant, sous forme d’un conte unique et plein de sagesse.

Ce dernier est à garder précieusement, car à chaque relecture et au fil du temps, le conte dévoile de nouvelles subtilités. Derrière les phrases qui font sens, les métaphores éveillent la Conscience, ce sont des mots qui Révèlent.

 

  • Quel a été le plus beau moment de ta vie ? Peux-tu nous le décrire ?

 

La naissance de ma fille Lily… Du jour au lendemain, elle a tout bouleversé dans ma vie. De façon positive et puissante. À peine ai-je appris sa naissance, que j’en étais déjà transformée. Je savais que tout irait bien, que tout se déroulerait parfaitement. Moi qui, durant plus de la moitié de ma vie avait grandement manqué de confiance, je voyais sa naissance comme quelque chose de profondément initiatique. J’ai donc passé neuf mois à me préparer, seule, sans écouter les conseils des autres, ou plutôt, les peurs des autres. Qui, à travers ma grossesse, projetaient leurs propres peurs ou leurs propres échecs.
Je voulais accoucher sans péridurale, je voulais dépasser mes propres limites et, pour la première fois de ma vie, être aux commandes.
Peu de personne m’ont véritablement soutenue, et mon obstétricienne et les sages-femmes m’ont littéralement poussée à prendre la péridurale. Malgré la douleur, j’ai tenu bon, je n’ai même pas crié, j’ai tout intériorisé du début à la fin, j’ai vécu ce moment comme dans une bulle, il n’y avait que moi, mon corps et ma fille. Et enfin, elle est née.
J’étais allée au bout de moi-même, me faisant totalement confiance pour la toute première fois et pour l’événement le plus important de ma vie, et je l’avais fait à la perfection.

J’avais été Capable. Cette nuit-là, c’est finalement comme si j’avais accouché de moi-même.

 

  • Quel est selon toi ton plus grand talent / tes plus grandes capacités ?

 

L’écriture, certainement.
C’est à travers elle que j’ai grandi, que j’ai appris, que j’ai espéré, que je me suis soignée et que j’ai soigné, que j’ai réalisé mes rêves et que je les réalise encore…

C’est depuis que je sais tenir un crayon, avant même de savoir écrire, que je voulais déjà être écrivain. Ce rêve m’a toujours suivi, et malgré l’entourage qui, inconsciemment, a tenté de me décourager, projetant une fois de plus, ses craintes sur moi : le fait qu’on ne gagne pas sa vie avec ce talent-là et qu’il est devenu presque impossible de se faire éditer, j’y suis arrivée.
L’écriture a été un chemin de vie et l’est encore aujourd’hui, j’ai couché toute ma vie sur le papier, pour exorciser ou tromper ma solitude. L’écriture m’a aussi permis de me découvrir, de développer d’autres capacités comme la persévérance, par exemple, ou la capacité de savoir se remettre en question, de toujours s’améliorer et avancer.
Et aujourd’hui, je prête mon talent à mes guides et autres entités lumineuses… Je n’ai jamais autant et si bien écrit qu’avec eux au bout de ma plume.
Depuis enfant, je me savais destinée à être écrivain, mais jamais alors, je n’aurais pensé que ce don serait utilisé avec tant de sagesse et de beauté… Et quand mon premier livre a pris forme, je ne me suis jamais autant sentie à ma place et bien ancrée sur ma voie.

 

  • Quel est ton plus grand rêve ? Pourquoi ?

 

J’ai déjà réalisé mon plus grand rêve, mon rêve d’enfant : faire de l’écriture mon métier, éditer un livre. Aujourd’hui, je vois plus grand, je n’osais pas, avant… J’avais honte, je croyais qu’être ambitieuse n’était pas bon, ce que je ne comprenais pas alors, c’était que cela dépend de l’Intention.
Alors aujourd’hui, mon rêve est de toucher un très large public par mes écrits, parce que ces messages transmis par les guides et autres entités lumineuses sont très précieux. Ce ne sont pas des textes qui ont pour seule particularité d’être bien écrits. Ils ont un sens réel, parfois subtil, ils invitent réellement les gens à la réflexion, à entamer en eux, une vraie transformation. Ce sont des starters vibratoires qui invitent chaque lecteur à sa propre guérison intérieure, lui montrant qu’aucune solution ne se trouve à l’extérieur, mais que nous avons en chacun de nous, les éléments, les capacités nécessaires à notre propre Réalisation.
Alors oui, je souhaite réellement un grand succès à mes écrits, car je sais qu’ils ont leur propre raison d’exister. Ils sont comme des petites graines plantées dans les esprits… Mais il appartient à chacun de les nourrir et de les faire grandir.

 

  • Tu sais que Dieu peux-te lire ? Que Lui dirais-tu ?

 

Ce serait sûrement des confidences entre Lui et moi, mais j’utilise régulièrement l’écrit pour justement, Lui parler. Non pas qu’Il ne puisse pas m’entendre si je Lui parle à voix haute ou par la pensée, mais c’est simplement que l’écrit est pour moi le seul moment où j’arrive à pleinement me concentrer et lâcher-prise…
Chacun devrait oser Lui parler, car Dieu, ou l’Univers, la Création, bref, qu’importe son nom, est toujours présent à nos côtés et bienveillant. Il est Énergie, l’Unicité qui tous, nous relie. Il faut apprendre à l’écouter, à travers nos propres idées, nos propres élans du Coeur, notre inspiration et tout ce que l’on sait Bon.

 

  • Le choix de ta prochaine réincarnation – qui souhaiterais-tu être ?

 

Cela paraîtra peut-être étrange, mais je n’ai plus envie de me réincarner. Parfois, j’ai simplement la nostalgie de retourner chez nous, dans notre vraie Maison, dans les bras lumineux de la Création. Je n’ai pourtant pas une vie épouvantable, je peux même dire qu’aujourd’hui, je suis heureuse et épanouie. J’ai trouvé ma voie, je suis un relais entre le Ciel et la Terre et je délivre aux vivants, des messages qui les bouleversent de vérité, qui les invitent à se transformer pour enfin emprunter le chemin parfait pour eux-mêmes. Et je sais qu’il m’attend encore de nombreuses et fabuleuses choses à vivre et expérimenter.
Mais j’ai aussi conscience qu’ici, nous sommes dans l’illusion, que derrière le voile se cache quelque chose de bien plus Grand et que nous vivons ici, de façon extrêmement limitée… Et ça a parfois tendance à m’étouffer. D’où l’importance de bien s’ancrer. Mais c’est nécessaire, et c’est une bonne chose que d’arriver, malgré les conditions parfois difficiles de notre existence, à parvenir à se dépasser, à avancer et évoluer. Le but, finalement, est bien là, et ça non plus, je ne l’oublie pas.

 

 

  • Quand tu regardes le ciel que vois-tu ?

 

Ma Maison. Notre cocon… La Source-même d’où nous venons. Les étoiles, et plus précisément encore, l’Univers, est vibrant de Vie. Nous faisons tous partie de ce Tout, et en même temps, c’est étourdissant de voir que face à cette grandeur et cet infini, nous sommes si petits.
Cela aide beaucoup à relativiser, à lâcher-prise, car rien n’est grave, finalement. Nous ne sommes que de passage. Alors autant se donner à fond, et faire honneur à ce privilège d’exister et d’assister chaque soir, à ce si beau spectacle d’un ciel étoilé…

 

 

  • Décris-nous ton utopie ?

 

Un monde de Paix. Tout simplement. Et je crois que tout doucement, nous en prenons le chemin… Bien sûr, il reste encore bien des siècles de progrès et d’amélioration, de transformations à faire et à réaliser pour l’humanité. Malgré tout, si l’on compare notre monde actuel à celui qu’il était voici encore quelques siècles passés, l’humanité, à bien des égards, s’est améliorée… Cela peut paraître surprenant vu ce qu’il se passe dans l’actualité en ce moment, mais c’est pourtant vrai, et ce sont les statistiques qui le révèlent.
De plus, il ne faut pas oublier que le monde n’est qu’un reflet de notre propre monde intérieur. Nous avons tous notre part d’ombre, notre part de Lumière, et cela se répercute sur l’extérieur. C’est pour cela que quand je vois les horreurs perpétrées et souvent relayées par les médias, je me demande alors : qu’est-ce que j’ai à travailler en moi ? Car comment demander la Paix, si nous-mêmes, souffrons encore de notre propre dualité… Il en faut du recul, pour accepter cela, mais une fois qu’on l’a intégré, il est alors plus facile de vivre la vie avec fluidité… On met le focus sur le Bon, et on arrête de nourrir le mauvais.
Et surtout, il est à retenir que pour panser ce qui doit, il faut aussi mettre le doigt sur ce qui ne va pas, oser le regarder, le voir ressurgir, alors forcément, cela peut engendrer des situations et des évènements dramatiques et perturbants, mais après la tempête vient toujours le beau temps, et tout a sa raison. C’est bien une chose à laquelle je ne démords pas, car je l’ai moi-même vécu et expérimenté.

 

 

  • Quelles nouvelles matières amèneriez-vous à l’école du XXIIème siècle ?

 

L’école, quel vaste sujet, et j’aurais tant de choses à en dire…Je ne l’ai jamais aimé, je ne m’y suis jamais sentie à l’aise, ni à ma place. L’école m’a permis des rencontres, des leçons enrichissantes sur moi-même, mais elle m’a, d’un point de vue purement éducatif, complètement bridée et cassée.
Le système de notes, de classement, cette compétition permanente m’a pendant très longtemps, fait sentir nulle… J’avais honte de ne pas réussir comme d’autres, j’avais honte de mes mauvaises notes, etc. Je n’excellais que dans les matières littéraires, mais ailleurs, c’était une catastrophe.
Aujourd’hui, j’ai bien évidemment compris qu’il était normal de ne pas pouvoir être bon partout, que j’avais mes propres qualités et talents, qu’une note ou une appréciation ne définissait pas qui on était. Et surtout, qu’il n’est pas honteux de se tromper, que c’est bien au contraire sain et nécessaire, et que cela fait partie intégrante de l’apprentissage.
C’est tout cela qu’il faudrait enseigner aux enfants avant tout, pour ne pas casser leur estime de soi, et qu’ils puissent se construire en étant armés de toute leur confiance.
Et petit bonus non moins important, j’aimerais véritablement qu’on enseigne aux enfants la méditation. Je suis sûre que cela changerait énormément de choses, les enfants seraient plus réceptifs, plus calmes, plus aptes à se comprendre et à comprendre l’Autre. C’est la base pour Grandir de l’intérieur.

 

 

  • Vous êtes-vous questionnée sur vos vies antérieures ?

 

J’ai déjà eu quelques informations à ce sujet, mais seulement ce qu’il m’était utile de savoir. Et c’est très bien ainsi.
Il n’est pas bon de revenir sur des choses qui sont endormies en nous, si le seul but est la curiosité. Ce qui est fait est fait, et a servi notre évolution, que ce soit bon ou mauvais, tout a été source d’enseignement.
Il est juste bon de se pencher sur ce passé, si cela est nécessaire à résoudre une situation ou un mal qui perdure et se répète dans notre incarnation présente. Mais alors, nous en serons informés en temps voulu, quand nous serons prêts à travailler dessus. Cela peut se révéler sous forme de rêves à décoder, sous formes de vision ou par le biais d’une personne connectée. Puis s’en libérer.
Me concernant, j’ai eu une vie chez les amérindiens, qui m’a très fortement marquée. Je le ressentais depuis mon enfance, mais c’est dans ma vie d’adulte que j’en ai eu la confirmation et que j’ai pu guérir quelque chose qui m’était personnel. Depuis, je me sens libérée, et je me suis détachée de cette forte appartenance que je ressentais à l’égard de cette culture.

 

 

  • Imaginez qu’une lettre arrive dans la boîte de lettres de chaque humain, vous pouvez y inscrire 3 phrases clefs à l’intérieur ?

 

Écoute ton Cœur plutôt que la peur.

Quoique tu penses, tu es Capable.

Là où réside la Joie se trouve ta Voie.

 

 

  • Quel est le concept de développement personnel que tu voudrais délivrer aux autres ?

Que chacun puisse reconquérir sa véritable identité. Apprendre à trouver les solutions en Soi, plutôt qu’à l’extérieur. Nous sommes tous nés du Parfait, et avons donc en nous, toutes les capacités propres à nous Réaliser. Malheureusement, les gens, souvent cassés par les aléas de l’existence, ont perdu de vue cette évidence, cette vérité… Et d’autres, l’ont complètement oublié. Mon travail est de le leur rappeler. Et c’est toujours très beau et émouvant de voir cette transformation en l’Autre.

 

 

  • Comment aimerais-tu conclure cette interview ?

 

Soyez vivants, explorez vos talents, il n’y a rien de vain dans la vie, tout a sa raison, les difficultés sont parfois là pour nous faire dévier sur une meilleure voie pour nous-mêmes. Il est important de voir les choses avec recul et lâcher-prise pour s’en rendre compte.
Apprenez à vous écouter, à suivre la voie du Cœur… Et non celle de la peur, du doute et de la crainte. Vous en gagnerez en fluidité, en bonheur et en liberté.

Merci Fabien, pour cette tribune. Et merci à tous de m’avoir lue.

 

Marie Ribeil

http://www.plume-zoom.com/

 

Pour lire un conte, cliquez-ici : http://www.plume-zoom.com/2014/12/a-ceux-qui-desesperent.html

Post written byFabien - Au pied d'un arbre

You can also like This posts

Selected by tags
image
Loan Miege – Medium – Rena ...
image
La Vie après la Mort : le chemin vers ...
image
Nouvelles pierres, nouvelle conscience ...

This post has one comment

  • Quelle jolie interview, j’ai adoré te lire ma belle Marie… Bravo à toi et Fabien pour ce magnifique partage et belle continuation à vous deux dans l’amour et la lumière…

Leave Your Comment Here:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Do not spam our blog. Your comment will be checked by administration.

UA-106963681-1