Close

Votre magazine moderne sur le développement personnel & la spiritualité

base5questionsmars
/
Mar 26, 2016

L’expérience est extraordinaire et ne mérite pas de passer inaperçue. Eric de Coker, échange très clairement avec son guide, celui du monde de l’invisible, celui que nous pouvons aussi appeler “Ange Gardien”… Cela s’appelle du Channeling. Toutes les cultures associent aux vivants la présence de ces entités de lumière, invisibles, que nous devrions apprendre à écouter et qui nous guident pour progresser, évoluer.

D’un commun accord, nous avons posé des questions à Abraël, le guide d’Eric de Coker.
Et n’oubliez pas que vous aussi, vous pouvez poser vos questions par tous les moyens de communication possibles ;o)

Pour relire l’histoire d’Eric, voici le lien :
http://au-pied-d-un-arbre.fr/2016/03/12/692/

 

 

Eric de Coker – Introduction

 

Il y a quatre ans et demi, quand mon Guide « parvient » enfin à entrer en contact avec moi, je ne sais rien d’eux, ne soupçonne même pas leur existence….. Jusque-là pour moi, il y a les Anges, les Archanges et Dieu qui semble (selon moi) avoir oublié qu’Il avait des enfants, perdus quelque part dans l’Univers…. ! Je m’épuise, à ce moment de ma vie, à tenter de garder la tête hors de l’eau…..

Mais quand d’un seul coup, il se manifeste, il me faut un moment pour comprendre…(voir le premier article de présentation sur cette page)…….

Vous comprendrez aisément que les premières questions furent celles-là : « qui es-tu ? », « Es-tu mon Ange ? »,….etc. Ses réponses étaient claires et précises ! Sans équivoque !

Si ses réponses s’adressent à moi, sachez qu’il en est de même pour vous, considérez qu’il vous répond directement.

 

Au pied d’un Arbre – Qui sont nos Guides ? Avons-nous tous des Guides ?

 

Pour plus de clarté dans cet exposé, je vous propose de lui reposer la question…(il sait déjà)…..

Voici ce qu’Il nous répond :

 

Abraël : Je suis ton Guide, j’éclaire ta route, te montre les directions importantes à suivre, pour te rappeler ce que tu as souhaité vivre dans cette incarnation….  Si ta mission est d’expérimenter dans cette densité, évoluer dans la matière qui est celle-ci, la mienne consiste à veiller sur toi et t’indiquer le chemin à suivre pour parvenir au but que tu t’es toi-même fixé dans l’avant vie ou l’entre vie précédente….

Lors de nos premiers contacts, je t’ai dit m’appeler Abraël, ce n’est pas mon nom, celui-ci est imprononçable dans votre monde. Il s’agit d’une fréquence que tu perçois sous cette forme-là, avec ces sons-là. Vous aimez classer, ranger, nommer, et te donner un nom te permet de te sentir plus à l’aise avec moi, mieux sentir la proximité, comme quand vous vous présentez les uns aux autres. C’est le nom que tu me donneras, Abraël.

 

Eric : Merci Abraël, mais tu vois, moi, j’aimerais savoir qui vous êtes…..

 

Abraël : Oui, je sais ce que tu veux dire. Je suis étroitement et intimement lié à qui tu es vraiment. Ecoute : je me situe entre qui tu es à cet instant, dans cette vie et qui tu es vraiment. Je suis ton intermédiaire le plus proche avec la totalité de toi et le tout pour qui je suis en mission. Je veille à ce que ton plan se réalise, je t’assiste dans ce parcours.

 

Eric : Seulement dans ce parcours-ci ?

 

Abraël : Non, mais ce n’est pas toujours le cas….

 

Eric : Quoi ? Tu m’abandonnes parfois ?

 

Abraël : (il sourit, je sais quand il sourit) Non, bien sûr que non, mais parfois dans tes précédentes incarnations, d’autres accompagnateurs étaient mieux qualifiés pour telle ou telle mission que tu avais entrepris de vivre. Ces missions viennent de toi, c’est pour toi que tu expérimentes, pour ton évolution, mais pas que la tienne, tu participes à l’expansion de la Lumière par le rayonnement de ta Divinité. Il en est de même pour chaque être de ce plan.

 

Eric : Avons-nous tous un Guide ?

 

Abraël : Non, il se peut que non et parfois pas en permanence, mais nous ne décidons pas de cela. Pour certaines incarnations, la présence d’un Guide peut ne pas être nécessaire ou souhaitée. Il s’agit de décisions préalablement prises hors incarnation, avant cette naissance.

 

Eric : Nous nous sommes donc « vus » là-haut et nous avons conclu un accord, c’est bien ça ?

 

Abraël : C’est exact.

 

Eric : Je peux savoir ce que tu as fait durant tout ce temps ? Tu attends que j’aie 50 ans pour me dire tout ça ?

 

Abraël : (sourire) Je t’ai soufflé à l’oreille à chaque instant, mais il fallait 2 conditions essentielles pour que tu m’entendes. La première demandait que tu élèves tes vibrations, la seconde que je parvienne à faire chuter suffisamment les miennes pour une meilleure réception de mes messages. Lequel de nous deux a mis le plus de temps ?

 

Au pied d’un Arbre – Comment communiquent-ils avec nous ?

 

Eric : C’est malin ! Justement, parlons-en. Comment communiquez-vous avec nous ?

 

Abraël : Nous avons de multiples façons de le faire, mais étant donné que le plus souvent, cette communication est non verbale, nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir.

 

Eric : J’aimerais plus de détails s’il te plaît, c’est possible ?

 

Abraël : Oui. Pour utiliser ton langage, je dirais que le véhicule de matière que tu utilises durant cette vie est fourni avec quelques options (sourire)…. Vous vous servez de ces moyens pour communiquer entre vous. Vos yeux magnifiques vous permettent de voir la réalité de ce plan, votre odorat, votre ouïe, le goût et le toucher sont essentiels dans votre monde, mais il y a également la parole…. Celle-ci est votre principal moyen de communication, mais cela vous demande d’utiliser des cordes vocales, d’articuler et diffuser les mots que vous pensez devoir dire après y avoir réfléchi…. Cela prend beaucoup de temps !

 

Eric : Tu veux dire qu’on est lents, c’est ça ?

 

Abraël : Oui, nous n’utilisons pas ces moyens. Tu as remarqué, depuis que nous échangeons, que tu « m’entends » mais pas comme une voix n’est-ce-pas ? Notre langage est télépathique et une multitude d’informations sont reçues en une seule fois…..tout y est compris en un instant. C’est le moyen que j’utilise le plus depuis que nous parlons, mais les émotions que tu parviens à traduire, ainsi que les images parfois, me permettent de compléter ou mieux détailler l’information. Tu as remarqué que lorsque je t’envoie ce que tu appelles un « pack télépathique », il te faut trier et chercher les mots les plus proches dans ton vocabulaire pour traduire cet échange, cela prend du temps parfois…. Nous utilisons également tous vos moyens technologiques, internet, la nature, les rencontres, des moyens très simples également comme des titres de chansons qui se répètent, des signes de toutes sortes, et même les rêves. Mais nous ne ressemblons à rien de ce que vous connaissez, c’est vous qui cherchez (c’est humain) à mettre une image pour mieux comprendre et visualiser. Nous n’avons pas vos yeux humains, mais nous voyons tout, sans être limités comme vous l’êtes dans cette densité de vie, cette basse vibration. Non, nous n’avons aucune ressemblance avec ce que vous connaissez ou même imaginez ou croyez savoir.

 

Eric : Mais les quelques fois que tu m’as emmené en « voyage », j’avais pourtant l’impression de te voir ?

 

Abraël : Oui, il me fallait prendre forme pour que tu me reconnaisses ou m’associes à quelque chose que tu crois connaître, juste pour te rassurer.

 

Eric : Pourquoi utilises-tu mon vocabulaire ? Je veux dire, pourquoi ne me dis-tu pas directement l’essentiel avec tes propres mots ?

 

Abraël : Nous n’avons pas cette possibilité, elle n’est pas permise. Il ne nous est pas possible d’intervenir sur le libre arbitre, donc il nous faut tenir compte de l’évolution naturelle de l’être que nous guidons. Il faut laisser s’exprimer qui vous êtes et seulement qui vous êtes avec votre niveau de compréhension. Ce ne serait plus toi si c’était moi qui parlais à ta place…. Tu serais comme « possédé » et discrédité. Il est indispensable que tu sois toi et que tu progresses à ton rythme, tu es maître à bord de ta vie….. De toute façon, cela ne peut se faire….

 

Eric : Il y a d’autres choses qui vous sont impossibles ?

 

Abraël : Oui, juger par exemple. Tu ne m’entends jamais dire « tu aurais dû », « tu n’aurais pas dû », « je te l’avais dit », « moi, à ta place, je…. ». Cela n’existe que dans votre plan, nulle part ailleurs. Ne sera dit que ce qu’il m’est autorisé à te divulguer. Certaines informations doivent recevoir une permission spéciale pour être diffusées. De plus notre Amour pour vous est Inconditionnel.

 

Eric : Pourquoi ne puis-je pas tout savoir ? Et toi, tu sais tout ? Absolument tout ?

 

Abraël : Oui, j’ai accès à toute vérité mais moi aussi je demande quand je veux savoir. Te dire ce que tu appelles TOUT pourrait nuire à ton évolution ou celle des autres. Vos compréhensions de la vie nécessitent que vous cherchiez à découvrir qui vous êtes vraiment, acquérir des connaissances qui, pour être parfaitement comprises doivent absolument être vécues dans la matière.

 

Eric : Tu ne sais donc pas « tout » et tu demandes ? A qui ?

 

Abraël : Nos expériences vécues avec les humains, de nombreux humains, nous ont beaucoup appris, mais certains Guides savent des choses et d’autres savent d’autres choses. La différence est que sur simple demande, l’information est transmise et comprise, pour nous.

 

Eric : un peu comme une bibliothèque ?

 

Abraël : En quelque sorte sauf que c’est instantané.

 

Au pied d’un Arbre – Comment sont-ils choisis ?

 

Eric : Comment êtes-vous choisis ?

 

Abraël : Selon nos compétences, nos capacités à Guider et en fonction de la relation qui nous unit, mais également nos propres décisions.

 

Eric : Tu veux dire que vous décidez vous-mêmes ?

 

Abraël : Non (sourire). Nous demandons l’autorisation, nous nous proposons à telle ou telle mission.

 

Eric : Merci d’avoir accepté celle-ci mon Divin ami ! Mais cette autorisation, vous la demandez à qui ? Et que veux-tu dire par « relation qui nous unit » ?

 

Abraël : L’autorisation nous est donnée par les Archanges pour qui nous oeuvrons, et supervisés ensuite par les Anges. Mais toi aussi tu dépends de cette forme de hiérarchie. Cependant celle-ci ne correspond en rien avec votre vocabulaire…. Il n’y a pas l’aspect contraignant que vous attribuez à ce mot, c’est dans un ordre Divin.

 

Eric : Pouvons-nous avoir plusieurs Guides ? Et toi, peux-tu être le Guide de plusieurs personnes en même temps ?

 

Abraël : Oui, certains d’entre vous ont plusieurs Guides. Cela dépend de ta mission de vie, de ta capacité à évoluer, seul, accompagné ou très entouré. Comme je l’ai dit, cela se décide avant. Quand à pouvoir être Guide de plusieurs personnes à la fois, la réponse est oui également. Nous avons la faculté de nous « fractionner » ou nous « multiplier » (c’est pour que tu comprennes), comme les Anges, les Archanges ou la Source Elle-même dont tu es d’ailleurs une particule.

 

Eric : Particule, particule….

 

Abraël : (sourire) Oui, à l’image de tes propres cellules qui contiennent chacune l’entièreté de ce que tu es et donc reproductible à l’infini. Pourtant chacune de ces cellules pourrait apparaître individuelle mais fait cependant partie de toi, toutes ensemble, comme tu fais partie du Tout Divin.

 

Eric : Donc, si je comprends bien, tu peux t’adresser à qui tu veux et quand tu le souhaites ? Vous êtes nombreux là-haut ?

 

Abraël : (sourire)

 

Eric : Pourquoi souris-tu ?

 

Abraël : Vous imaginez souvent que tout est ailleurs, hors de vous, là-haut, et cela vous fait croire à une forme d’inaccessibilité. Il n’en est rien. La distance n’existe pas, comme le temps….. Nous en reparlerons…. Mais pour répondre à ta question, oui, je m’adresse à qui je veux. Quant au nombre que nous sommes, il est inconcevable pour vous, incalculable et cela ne sert à rien de le savoir.

 

Eric : Mais en quelque sorte, tu peux faire appel à l’équipe, c’est ça ?

 

Abraël : Oui. Chacun de vous a un ou plusieurs Guides, et certains n’en ont pas dans cette vie. Mais dans tous les cas, il y a ce que tu appelles « une équipe », qui souvent, sont des membres de ta famille d’âmes, plus évolués qui sont prêts à t’aider dans tes choix. Je t’ai montré à quoi ils ressemblaient.

 

Eric : Je me souviens très bien, j’ai reconnu quelques visages, mais pas tous, pourquoi ?

 

Abraël : Tu te souviens de visages qui ont croisé cette existence, que tu as connu, mais d’autres membres de ta famille d’âmes se sont présentés mais dont tu n’as pas le souvenir actuellement.

 

Eric : Avez-vous tous vécu des vies humaines pour en connaître autant le fonctionnement ?

 

Abraël : Non. Certains Guides le deviennent parce qu’ils ont vécu de très nombreuses vies, suffisamment que pour Guider, d’autres (comme moi) ont ces connaissances.

 

Eric : Un chouia plus de détails s’il te plaît ? C’est intéressant ça !

 

Abraël : Oui, si tu veux savoir, j’ai toujours été Guide, je Suis cela tout simplement. Je sais tout ce qui est nécessaire à savoir sur vos vies. Je ne connais cependant pas « physiquement » ce qu’est le goût du sel, du poivre, la sensation d’un vent froid sur le visage ou la chaleur du soleil sur la peau, mais je sais ! C’est pour cette raison que je te répète souvent de profiter de ta vie pour en savourer les moindres détails. Il y a donc les Guides qui le sont et l’ont toujours été et les Guides qui le deviennent après de nombreuses expériences de vies et font le choix de venir en aide aux humains. Cela leur est alors permis en fonction de leur évolution….

 

Eric : Vous êtes donc plus évolués que nous ?

 

Abraël : Oui et non….

 

Eric : Aïe ! Tu recommences avec tes réponses de Bretons ! P’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non…..

 

Abraël : (sourire) Comprends-moi bien. Dans la mesure de tes connaissances actuelles, tu ne peux comparer l’évolution des uns et des autres. Je pourrais apparaître plus évolué, parce qu’éthéré et jouissant de la connaissance, mais ta volonté d’expérimenter de nombreuses vies, de quitter le doux nid de l’Amour Absolu pour progresser fait de toi une être pour lequel j’ai beaucoup d’admiration. Ce n’est qu’une partie de toi qui s’adresse à moi à cet instant, car ta totalité est multidimensionnelle, donc tellement plus infinie que tu imagines. C’est m’accomplir que te Guider….. Les humains sont à l’Ecole des Maîtres et votre choix est Divin ! Qui est plus, qui est moins ? Crois-tu que cet humain que tu croises dans la rue, sans le connaître, est plus ou moins évolué que toi ? Tu ne peux le savoir. Il n’y a qu’une seule volonté, celle de croître, de grandir, d’apprendre, d’expérimenter et découvrir l’Amour Universel. Tu n’es pas plus que moi, je ne suis pas plus que toi, cela n’existe pas, nous sommes tous complémentaires et uniques quoique semblables à la fois.

 

Au pied d’un Arbre – Quelle est la hiérarchie ou les relations dans l’invisible, entre les Guides, les défunts, les Anges, les Archanges ?

 

Eric : C’est un peu compliqué mais d’accord, je veux bien essayer de comprendre. Mais dis-moi, de haut en bas, comment « classer » dans l’ordre décroissant, les différents « étages » de la hiérarchie Divine ?

 

Abraël : Tu vois ? Tu te sens obligé de visualiser l’ordre, de hiérarchiser ce qui ne peut pourtant l’être. Mais s’il faut vraiment te donner un aperçu, il y a la Source, les Archanges, les Anges, les Guides et les Humains. Mais cela est très réducteur !

 

Eric : Quelle est votre relation avec les défunts ?

 

Abraël : A l’ instant de votre mort physique, à certaines conditions, le Guide du défunt l’attend, lui tend la main si tu veux, pour continuer sa route……

 

Eric : Pardon de t’interrompre mais tu as dit « à certaines conditions », pourquoi ?

 

Abraël : Tes découvertes de géobiologues t’ont appris que les conditions de la mort physique déterminaient la suite du parcours. Je t’ai dit que le Guide de chaque humain (même s’il n’en a pas eu durant son existence et dans ce cas, des Guides prévus sont présents) tendait la main à celui qui s’en va de cette dimension pour lui indiquer le chemin. Les conditions du décès peuvent perturber le défunt non préparé et sous forme énergétique le freiner, voire le « coincer » dans un état particulier, mais cela aussi dépend de son niveau d’évolution, ainsi que d’autres facteurs importants comme ceux que nous appelons toi et moi les « perturbateurs » volontaires ou non.

 

Au pied d’un Arbre – Quelles perceptions peuvent-ils nous donner de l’après-vie ?

 

Eric : Quelle perception peux-tu nous donner de l’après-vie si cela est permis ?

 

Abraël : Il n’y a pas d’après ou d’avant vie, il y a une succession d’incarnations ou de vies différentes sur des plans très différents les uns des autres. Vous choisissez dans ces moments de repos, mais surtout d’analyses de vos parcours respectifs, ainsi que de connaissances d’autres parcours, vos vies futures, en fonction de vos désirs de découvertes, vos volontés d’évolution. C’est pour cette raison que certaines vies sont intermédiaires, une sorte de préparation progressive, en vue d’une vie singulière qui demande de sérieux acquis.

 

Eric : Oui, mais que faisons-nous, à condition que tout se passe au mieux ? Où allons-nous ?

 

Abraël : Nous sommes là, enfin visibles par vous et vous conduisons à l’étape suivante.

 

Eric : Quelle est-elle si tu peux nous le dire ?

 

Abraël : Il y a tout d’abord « l’entrevue » avec un Maître qui repasse le film de ta vie en te proposant d’y réfléchir….

 

Eric : Ah bon ? Il n’y a pas ce juge tout puissant et barbu, sur son trône qui nous condamne ou non ?

 

Abraël : (sourire). Cela n’existe pas ! Pas de jugement aucun ! Vous et vous seuls jugez de votre parcours passé….et décidez, ou non, de vous réincarner pour parfaire votre évolution….. Pas de condamnation bien sûr !!

 

Eric : Et après ce rendez-vous avec ce Grand Maître que se passe-t-il ? Tu es présent à ce moment ?

 

Abraël : Oui, nous sommes à vos côtés, légèrement en retrait, mais présents. Après ce « rendez-vous », tu rejoins ta famille d’âmes, comme tu le dis souvent, tu « rentre à la maison », retrouver les tiens.

 

Eric : C’est les vacances quoi ?

 

Abraël : Pas vraiment, car une fois avec les tiens, tu vas « étudier » tes vies, celles des autres, et tu décideras, après de nombreux échanges avec de grands Maîtres et d’autres membres de ta famille de revenir sur ce plan ou d’autres plans pour progresser encore.

 

Eric : Quoi ? Tu veux dire qu’une fois en congé je dois aller à l’école ?

 

Abraël : (sourire) Oui, mais qu’as-tu d’autre à faire quand tu as l’éternité devant toi ? (sourire) C’est ce que tu es, en perpétuelle progression, la Source qui s’étend, s’expanse !

 

Eric : Tu me dis TU mais le sommes-nous tous ?

 

Abraël : Pas tout à fait, il y  des nuances……

 

Eric : Vaste sujet encore n’est-ce-pas ? Nous en reparlerons plus longuement une prochaine fois. Merci beaucoup mon Guide bien aimé pour ces précieuses informations.

 

A très bientôt et merci pour ces questions très intéressantes……

Amour et Gratitude.

Eric et Corinne.

 

 

 

Merci Eric, Corinne, Abraël.

http://ericorinne.wix.com/sentiersdeveil

facebook : https://www.facebook.com/Sentiers-dEveil-272197149651420/?fref=ts

 

N’oubliez pas de poser vos questions à aupieddunarbre@gmail.com ou en bas de l’article comme l’ont fait les lecteurs à la fin du premier article dans les commentaires.

Question de Christelle :

Bonjour Eric. J’ai trouve votre histoire fascinante et aurais une question pour Abraël. Avons-nous tous une mission sure cette terre et comment pouvons-nous savoir ce qu’elle est afin de servir au mieux l’humanité?
Retrouvez la réponse en fin de premier article en cliquant ici : http://au-pied-d-un-arbre.fr/2016/03/12/692/

 

Question de Marie-Odile :

Bonjour Eric.
Ma question sera simple: comment contacter mon guide?
Merci.

Retrouvez la réponse en fin de premier article en cliquant ici : http://au-pied-d-un-arbre.fr/2016/03/12/692/

 

Question de cendryn

bonsoir Eric et bonsoir à ton guide Abrael ,
j’ai besoin de comprendre comment harmoniser son maculin divin et son feminin sacré en soi pour le transmettre rapidement car je sens que c’est primordiale ! ou ” je prie le mondial !’ pour sortir de la dualité c’est une belle voie !voix ! voit ! merci

Retrouvez la réponse en fin de premier article en cliquant ici : http://au-pied-d-un-arbre.fr/2016/03/12/692/

 

 

Post written byFabien - Au pied d'un arbre

You can also like This posts

Selected by tags
image
Loan Miege – Medium – Rena ...
image
La Vie après la Mort : le chemin vers ...
image
Nouvelles pierres, nouvelle conscience ...

This post has 3 comments

  • Un grand grand merci Eric, Abraël et Fabien pour ces précieuses informations. <3

  • blancho dominique
    says:

    Bonsoir cher guide
    Comment puis-je savoir que j’entends mon ou mes guides ? En écrivant ma question je sens de l’amour.
    Merci pour la ou les réponses.

    • Eric De Coker
      says:

      Bonjour Dominique.
      J’aime beaucoup votre question qui est très bien formulée ! Pourquoi dis-je ceci ? Parce que, si courte qu’elle soit, la réponse en fait déjà partie……très clairement. En l’écrivant, vous avez “entendu” votre Guide ! Cet Amour que vous avez ressenti dans votre coeur est une émotion commune à toutes leurs interventions, qu’elles soient sous forme d’émotion, d’images ou de mots. Depuis que nous communiquons mon Guide et moi, le langage a évolué dans le temps, s’est affiné, s’est précisé, clarifié et développé dans différents sujets, mais s’il est une chose immuable depuis 4 ans, c’est cet Amour Inconditionnel que j’ai ressenti à chaque contact. C’est d’ailleurs de cette émotion que je tiens compte pour m’assurer qu’il s’agit bien de Lui, car parfois des usurpateurs tentent d’imiter mais sans cette capacité à communiquer l’Amour Absolu. Jamais, durant tout ce temps, je n’ai ressenti la moindre pression, le moindre jugement ou obligation, ni même de “supériorité” de sa part. Seul l’Amour parle ! Si vous avez “entendu” l’amour, c’est que le canal est ouvert, c’est déjà beaucoup ! Ensuite, concentrez-vous un peu sur un instant de paix et de calme et commencez par des questions très simples, très courtes (comme vous savez le faire et vous parviendrez à “interpréter” l’émotion qui vous parvient ou des mots qui apparaissent tous seuls, comme par enchantement ! Vous savez à présent qu’à chaque fois que vous ressentirez cet Amour dans votre coeur, c’est que la réponse est “juste” et vient bien de votre Guide. Vous n’en avez qu’un (c’est ce que je sais), alors commencez peut-être par lui demander son nom… Cette expérience est amusante et ils aiment ça ! Sachez que je suis heureux pour vous ! Mon Guide me dit que vous avez compris des choses dont vous n’avez pas encore tout à fait conscience mais que ce “ressenti” précis est “la clé” !! J’espère que ceci réponds à votre question….. Je vous souhaite beaucoup de bonheur dans vos échanges futurs. A bientôt. Eric et Corinne

Leave Your Comment Here:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Do not spam our blog. Your comment will be checked by administration.