Close

Votre magazine moderne sur le développement personnel & la spiritualité

base-christelle-boureau-medium
/
Nov 13, 2017

C’est dans un contexte tout à fait personnel que j’ai fait la connaissance de Christelle Boureau. Nous avons beaucoup échangé, j’ai découvert la personnalité de Christelle – un être lumineux qui réchauffe le cœur, qui prête son oreille et tend la main aux autres. Joviale, disponible, généreuse, elle n’hésite pas à aider son prochain.

A travers cette interview, Christelle Boureau se livre à nous.

De son enfance à maintenant, des épreuves à vivre, à surmonter, à raconter, à façonner la femme qu’elle est devenue aujourd’hui. Une femme épanouie qui a trouvé le sens de sa vie, un cheminement personnel, une introspection singulière pour ensuite renaître !

Je vous laisse devenir témoin d’un beau témoignage où se mêlent sensibilité et forteresse de l’âme.

 

  • Un miroir se présente à toi, peux-tu nous décrire ce que tu vois ?

Déjà je me souris et je suis contente de voir  une femme qui rayonne, une femme qui revient de loin, qui a beaucoup souffert et eu beaucoup d’épreuves mais qui est heureuse et complètement épanouie de s’être reconnectée à son “Moi intérieur”.

Cette femme à comme vécu une renaissance et à enfin compris le but de sa vie.

Elle à retrouver sa famille d’âme et pris conscience de cette lumière et cet amour qui émane d’elle. Elle est fière de qui elle est et de s’être toujours relevée malgré une enfance et une vie difficile mais aujourd’hui elle se remercie d’avoir choisi une vie aussi riche que ce soit en épreuves qu’en moments de bonheur.

 

  • Qui est cette famille d’âme, peux- tu nous en parler ?

Ma famille d’âme se constitue de mon guide principal, les guides qui m’aident actuellement et ceux qui sont venus compléter son équipe. Il y a aussi les êtres de lumière. Il y a plusieurs catégories, chaque être intervient en fonction de ses capacités mais depuis mon ascension j’ai remarqué que nous, âmes incarnées, nous oublions qui ils sont mais eux nous connaissent parfaitement! C’est une énorme famille là-haut, il y a une hiérarchie à respecter mais tout le monde s’entraide dans l’amour et la bienveillance.

Ma plus belle retrouvaille reste celle de mon âme jumelle. Le départ de mon compagnon a été pour nous une reconnexion à notre essence divine, un cheminement et une évolution parallèle qui continue mais chacun dans son monde. Depuis son départ, on s’aide mutuellement à avancer et se dépasser !

 

  • Peux-tu nous présenter ton cadre de vie ?

Je mène une vie simple de maman seule avec ses deux enfants.

Il y a des moments plus difficiles que d’autres mais j’essaie toujours d’y mettre une bonne dose d’humour et d’amour.

Je suis connectée à l’autre monde en permanence – quand mes enfants sont à l’école, couchés ou chez leur papa, sinon je mets un point d’honneur à tenir mon rôle de maman.

J’attache une grande importance à m’accorder du temps rien que pour moi chaque jour, en méditant, en allant voir les chevaux ou en allant me promener en forêt.

Chez moi la musique et la danse ont une place importante mes enfants le savent et on s’organise souvent des « mini-boums ».

J’essaie d’instaurer des activités riches en partage, à la maison la télé sert plus de décoration. Les enfants apprécient plus les parties de jeux de société ou les ateliers manuels (je placarde les murs du couloir de leurs œuvres d’art et ils adorent ça).

Nous avons la chance d’être entourés de fermes et de centres équestres.  Le contact avec les animaux est aussi important à la maison et cela nous amène à faire don de soi ce qui me semble important à inculquer aux enfants !

 

  • Peux-tu nous décrire ton activité, tes capacités ?

Je suis médium/ intermédiaire des deux dimensions,  je me dis aussi amie des âmes incarnées et désincarnées-humaines et animales.

J’ai la grande chance d’avoir un multi canal qui sert à beaucoup de choses. 

Je propose des contacts médiumniques,  lecture d’âme,  guidance,  accompagnement spirituel, soins énergétiques et magnétisme sur les humains et animaux. Je n’ai pas besoin de support car je suis connectée à mes guides, vos guides et nos êtres chers dès que j’en ai besoin ou qu’ils en ont besoin, j’utilise ma clairvoyance, clair audience et clairsentience.

Clairvoyance : je peux voir les défunts comme je vous vois, ou alors ils m’envoient des images bien nettes et/ou des mini films qui passent par télépathie c’est assez extraordinaire car on a vraiment l’impression de vivre la scène.

Clair audience : Pour ma part j’en ai deux. Il y a la vibratoire je les entends par mes oreilles, un son vibratoire extérieur. Puis, il à la télépathie, j’entends intérieurement tout ce qu’ils me disent. Celle-ci demande beaucoup de lâcher prise pour être un bon canal.

Clairsentience : je ressens toute odeur. Je peux par exemple sentir une odeur de tabac froid si c’est une odeur familière du défunt, sensations et des douleurs correspondant à leur vie passée. Je peux aussi ressentir leurs humeurs, leurs émotions et leurs sentiments. J’utilise beaucoup ma clairsentience lors de mes lectures d’âmes elle m’aide à lire en elles, à voir en elles et à me connecter à leurs vibrations.

 

 

 

  • Comment as-tu perçu l’arrivée de ces capacités et comment a réagi ton entourage ?

J’ai la chance de voir et entendre les défunts depuis que je suis née. Enfant, je ne savais pas trop quoi penser.

Ma mère ne me prenait pas au sérieux,  j’ai vite arrêté de lui en parler et j’ai continué ma route avec ce lien en me taisant, c’était entre eux et moi.Pour être honnête enfant j’en avais plus peur qu’autre chose !

Et puis il y a eu le décès de mon beau-père en 1993 où là les manifestations n’ont fait que se multiplier.

Puis il y a eu le suicide de mon père en 2005, à ce moment-là, j’ai tout bloqué, l’idée de le voir me faisait peur. Il a respecté mon choix et ne passait que par les songes et quelques signes extérieurs sans jamais rien brusquer.

Ensuite j’ai perdu mon compagnon,  là tout a été différent et c’est là que tout à commencer pour moi.

Dès le jour de son décès il a été près de moi, il n’a cessé de se manifester pour me montrer qu’il était à mes côtés !

Tout s’est accéléré, mon guide m’est apparu à ses côtés. On m’a fait comprendre qu’il fallait que je réalise rapidement ce qu’ils attendaient de moi.

En effet, tout est devenu une EVIDENCE pour moi, ces voix et ces présences n’étaient pas anodines,  ils attendaient que je les aide.  

Aujourd’hui je renais, ma vraie naissance,  celle qui a tout son sens : je me suis retrouvée, je sais enfin qui je suis, je suis épanouie et heureuse.

Seuls les gens qui me connaissent vraiment n’ont pas été étonnés, ma mère en fait partie même si elle a été septique auparavant.

Pour les autres, je dirais que selon leur niveau d’éveil de conscience, on passe du soutien aux moqueries …

Mais, honnêtement aujourd‘hui je me fiche de ce que pense mon entourage car je sais ce que j’ai à faire et j’y mets tout mon cœur et mon âme pour le faire.

 

  • Peux-tu nous décrire tes différents types de consultation, de prestations (déroulement, durée, fréquence…) ?


Le contact médiumnique: je demande une photo du défunt même si je peux m’en passer mais je préfère m’assurer que je sois connectée à la bonne personne. La séance dure le temps de l’échange, cela varie mais en général, c’est entre 25 minutes 1 heure maximum.

J’invite les personnes à ne pas trop en abuser pour laisser l’âme cheminer de l’autre côté.

Pour ma part, je le fais pas plus de 3 fois par défunt.

 

La lecture d’âme: je demande aussi une photo pour voir les vibrations et la couleur de l’énergie qui entoure l’âme du/de la  consultant(e).  La séance dure 1 heure pendant laquelle je suis connectée à leur(s) guide(s). La lecture d’âme a pour but de vous donner la mission de vie de votre âme, à savoir qu’est-elle venue travailler et guérir dans cette incarnation.  Le seul et unique but étant de se situer dans notre chemin d’évolution.

Pour la fréquence pas plus de 2 fois après je dirige sur des accompagnements spirituels.

 

Voyance/guidance: Je me connecte aux guides et je retransmets tout ce qu’on me donne cela dure 30 minutes ou 1 heure.

Pour cette pratique je mets en garde, je ne veux pas créer de dépendance. Cela doit être exceptionnel  et doit avoir pour but de nous aider dans nos choix qui bloquent notre cheminement. J’explique toujours que nous pouvons tout changer ayant notre libre arbitre !

 

Soin énergétique: Je travaille avec mon Guide Raphaël, je le pratique aussi bien sur les êtres humains que sur les animaux.  Il m’apprend à travailler les énergies et les changer en lumière.

Je peux vous débloquer un point énergétique et apaiser des douleurs et faire disparaître des tensions.

Pour la fréquence cela est au cas par cas, la séance dure environ 45 minutes.

 

Accompagnement spirituel: Cette prestation convient parfaitement aux personnes qui sont en éveil spirituel et qui souhaitent s’ouvrir d’avantage et se reconnecter à leur âme.

Je travaille soit avec mes guides ou les leurs en fonction des besoins et de l’échange vibratoire qui se créer.

La séance dure 1 heure et la fréquence varie en fonction des besoins.

 

  • Peux-tu nous expliquer comment les défunts viennent à toi ? Et à l’inverse comment fais-tu pour aller vers eux ?  I

 

ls peuvent se présenter à moi en se matérialisant, sinon me faire voir des images ou des mini films qui sont très réalistes ! Je peux les entendre comme je vous entends ou alors par télépathie. Je pratique aussi l’écriture inspirée, j’écris tout ce que j’entends, cela me sert aussi bien pour les défunts que pour les guides. Avec la pratique de l’auto-hypnose, je rejoins la source sans problème, cela me permet aussi de pouvoir en rencontrer et de voir tous ceux qui sont en attente de contact et … il y en a beaucoup !

Lors d’un contact médiumnique je demande la photo le matin de rendez-vous. Nos guides respectifs se mettent d’accord. En effet, il faut voir si l’âme a accepté de passer par moi car ne l’oublions pas, ils nous choisissent en fonction de nos vibrations. Ensuite, je travaille mes vibrations 10 minutes avant le rendez-vous.  Je me mets en canal et si le contact doit se faire, il se fait, sinon je préviens le consultant.  C’est toujours difficile pour moi de ressentir de la déception mais médium ou pas on ne force rien ! Dans ce cas, je réitère quelques semaines après si j’ai l’accord de son guide ou de mon guide.

petit-christelle-boureau

  • Peux-tu nous raconter ton premier contact médiumnique ?

C’est difficile de répondre car je les vois et les entends depuis que je suis enfant mais disons mon premier partage s’est fait à 12 ans. On était entre filles le soir dans une chambre, on nous a rendu visite et je n’ai fait que répéter ce qu’il se passait. J’ai eu peur car je sentais que j’effrayais mes amies.

J’ai donc fait comme avec ma mère je me suis renfermée. J’ai tout gardé en moi pendant des années, sans en parler. Honnêtement quand vous êtes canal au début c’est un peu l’anarchie.  Vous pouvez en avoir plusieurs en même temps, j’ai souvent eu l’impression d’être dans un boulevard à la portée de tous, c’était terrifiant !

 

  • Quelle épreuve t’as permis de grandir ?

Je pense que le suicide de mon père a été une étape très importante pour moi…D’autant plus que j’étais enceinte de 8 mois de mon premier enfant lorsqu’il est parti. J’ai dû faire face au difficile travail d’accepter son acte et en même temps penser à protéger mon enfant de mes émotions.

Seule enfant majeure,  j’ai du tout prendre en charge d’un point de vue administratif et obsèques et pour être honnête j’aurais préféré avoir l’esprit libre pour l’arrivée de ma fille. Faire un deuil aussi brutal alors qu’on est censé accueillir la vie est vraiment paradoxal. Cependant, j’ai dépassé l’acte de “pendaison” en lui-même, j’ai même très rapidement prié pour lui pour qu’il se libère rapidement de ce geste de désarroi.

J’ai appris par la suite à être une maman, une maman triste en plein deuil. Cela a été très difficile avec à la clef un baby blues important. Heureusement, ma mère était là pour m’aider et me seconder. Mais je n’ai jamais rien lâché, je me suis séparée quand ma fille avait 4 mois au bout de 7 ans d’union, mon couple n’a pas résisté à cette épreuve mais je peux dire que le départ anticipé de mon père a engendré une vague de changement dans ma vie et dans ma transition de jeune fille à maman.

Je retiens le côté positif de tout cela car il y a toujours un côté positif dans toutes épreuves, j’en suis ressortie plus grande et plus mature, j’ai développé une sensibilité particulière envers les âmes qui se suicident, j’ai appris à les entendre et surtout les comprendre. Elles comptent sur moi pour ouvrir les consciences sur cet acte et sur leur cheminement. Elles ont besoin de nous, il faut les aimer et pas leur en vouloir…

 

  • Quel a été le plus beau moment de ta vie ? Peux-tu nous le décrire ?

Je ne vais pas être très originale mais le plus beau moment de ma vie a été quand j’étais enceinte. Pour mes deux grossesses ça n’a été que du bonheur, bien sur je fais abstraction des tracas que ça engendre. 

A chaque fois je me sentais femme avec cet immense sentiment de les protéger tant qu’ils étaient dans mon ventre. Si j’avais pu, j’aurai poussé la grossesse le plus longtemps possible tellement je me sentais vivre en portant la vie en moi.

 

  • Quel est selon toi ton plus grand talent / tes plus grandes capacités ?

Mes amis proches me disent toujours que je suis montée sur ressort car je rebondis tout le temps malgré les épreuves que je rencontre. J’admire cette force que j’ai en moi de toujours rester positive et battante.

Je ne me laisse jamais aller à la dérive car je me nourris de cette lumière qui habite en moi et je crois que c’est ce qui me sauve depuis toujours. 

Ensuite, j’ai la chance de ressentir les gens rapidement, la connexion avec leurs vibrations et leur âme me permets de savoir à qui j’ai à faire,  si je dois me méfier ou pas.

Je sais quand les gens souffrent même derrière le plus beau des sourires ou la plus grande assurance. Je suis une grande empathe mais j’ai appris à canaliser mes émotions avec le temps.

 

  • Tu te retrouves sur une île déserte, quel livre emmènes-tu avec toi ?

« Journées dans l’au-delà » de Michael Newton.

C’est le seul livre où la majorité des explications et des témoignages coïncident avec mon enseignement.

 

  • Et une musique que tu emporterais, un seul titre, lequel ?

” Je vais t’aimer ” de Michel Sardou. C’est une chanson qui me fait vibrer ! Les paroles me parlent et inondent mon âme d’amour.  Pour moi l’amour c’est grand, c’est beau, sans limite, et dans ces paroles on ressent toute cette force qui émane de cet amour qu’on apporte à l’autre.

 

  • Quelle est pour toi la personne qui a le plus influencé ton chemin et pourquoi ?

C’est très difficile de répondre à cette question car je me suis faite toute seule, mais je dirai mes enfants influent dans tous mes choix et font de moi la femme et mère que je suis.

D’un point de vue spirituel,  je dirais mon guide Raphaël qui a toujours été là pour moi et mon  compagnon qui me pousse tous les jours à me dépasser et m’aimer !

 

  • Tu sais que Dieu peux-te lire ? Que Lui dirais-tu ?

Je lui dirai : « Merci de ta confiance, merci de faire de moi celle que je deviens et celle que je suis et pour finir (comme c’est le cas chaque soir lors de ma prière).  Merci du fond de mon cœur et de mon âme de m’apporter autant d’amour. Je te promets de faire de mon mieux durant mon incarnation pour aider les âmes ! ».

 

  • Vous êtes-vous questionnée sur vos vies antérieures ?

Oui bien sûr ! J’ai eu la chance d’en vivre sous auto hypnose et c’est génial même si ça peut chambouler parfois, ils m’ont stoppé la haut j’en sais déjà trop à leurs yeux …

Mais lors de mes hypnoses méditatives  c’est toujours un plaisir de voyager en régression et cela m ‘a beaucoup aidé à travailler sur moi et comprendre qui j’étais vraiment.

 

  • Si tu pouvais te téléporter en un instant, où te rendrais-tu ? Pourquoi ? 

Sans aucun doute avec mon cher et tendre, peu importe l’endroit mais juste lui et moi …

Personne ne peut comprendre ce lien d’âme qui m’unit à lui, mais on a tant de chose à se dire.

 

  • Quand tu regardes le ciel que vois-tu ?

Je vois toute la grandeur de l’univers, cette possibilité d’accueillir ce qui s’offre à nous et quand j’y suis j’ouvre mes bras je respire à fond, sourire aux lèvres et je dis un grand OUI et MERCI !

 

  • Si tu devais donner un titre de film à ta vie quel serait-il ?

« Les aventures d’un ange humain … ».

 

Site Web: http://www.christelleboureau.com

Page Facebook: https://www.facebook.com/Christelleboureaumedium/

 

base-juennifer

 

Merci à Christelle Boureau et à Jennifer Fayart qui a réalisé sa première interview “Au pied d’un Arbre”, bienvenue à toi !

 

 

 

 

 

Post written byFabien - Au pied d'un arbre

This post has one comment

Répondre à Fanny Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Do not spam our blog. Your comment will be checked by administration.

UA-106963681-1