Close

Votre magazine moderne sur la Nouvelle Conscience & la Spiritualité

photo de sandrine hk
/
Jan 8, 2018

Nous faisons tous des rencontres, régulièrement ou non, mais chaque personne croisée sur notre chemin nous apporte quelque chose.

Puis, il y a des rencontres virtuelles qui malgré l’écran ne nous laissent pas indifférent(e)s. Des personnes jamais vues en chair et en os mais qui pourtant nous ressemblent, attisent notre curiosité et nous donnent l’envie d’en découvrir toujours plus.

Ce fut le cas pour moi, il y a un an lorsque je cherchais des informations sur les bols tibétains, je suis tombée sur une des vidéos de Sandrine HK. Depuis ce jour, je suis abonnée à sa page Youtube et la suit fidèlement.

Sandrine est magnétiseuse et a eu l’envie de créer une chaîne Youtube afin d’exprimer et de faire partager ses idées, ses expériences dans le domaine du développement personnel, de la spiritualité, de l’ésotérisme, de la méditation et des médecines alternatives.

J’ai tout de suite aimé ses vidéos et les thèmes proposés. Je me reconnais parfaitement dans ce que dit Sandrine mais ce que j’apprécie le plus c’est son naturel, sa générosité et son sens de l’humour. Quand certains y mettent un ton grave et trop sérieux (à mon goût), Sandrine, elle, n’hésite pas à y rajouter une dose d’auto dérision et de légèreté. Son sourire est communicatif, ses vidéos sont vivantes et entraînantes.

Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse découvrir qui est Sandrine HK.

Bonne lecture et bon visionnage !

 

 

  • Un miroir se présente à toi, peux-tu nous décrire ce que tu vois ?

Ça n’a pas été toujours le cas mais j’ai appris à accepter mon corps tel qu’il est.

Avant j’aurais mis une tonne de maquillage, une tonne de faux (faux ongles, faux cheveux, j’étais même tentée par des faux seins).

Et puis aujourd’hui, je ne me mets plus de pression. Maintenant j’ose sortir sans maquillage, sans artifice. Alors oui parfois j’aime bien me maquiller, me pomponner, mais aujourd’hui j’ai le choix de le faire ou non, c’est une grande libération.

Et ce qui était faux à l’extérieur n’était que le reflet de mon monde intérieur. J’étais fausse dedans aussi, et plus je me mentais, plus je me perdais et plus je ne savais plus qui j’étais vraiment. Paraître aux yeux du monde, paraître pour être acceptée, pour être aimée. Entre paraître ou être j’ai choisi, je préfère être, être moi, être libre. Aujourd’hui je n’ai plus de complexe à me montrer telle que je suis intérieurement et extérieurement. Si je ne te plais pas, passe ton chemin, je me plais moi et c’est l’essentiel !

 

  • Peux-tu nous présenter ton cadre de vie ?

Je vis au pied de la montagne dans le pays de Gex près de Genève. La première fois que je suis arrivée ici, il faisait nuit. Lorsque je me suis réveillée le matin et que j’ai vu cette montagne pour la première fois, si proche, cela m’a fait une drôle de sensation, j’avais l’impression de voir un décor de cinéma en carton. J’ai grandi en banlieue parisienne et je n’avais encore jamais vu les montagnes d’aussi près. C’était il y a 15 ans environ. C’est une très belle région au paysage époustouflant. Dieu que le monde est beau ! J’y suis habituée maintenant et j’aimerais encore avoir ce regard neuf, ce même émerveillement que la première fois, c’est dommage de s’habituer à ce genre de spectacle. J’y vis avec ma famille, mon mari et mes deux enfants, le troisième a quitté la maison pour ses études.

 

  • Peux-tu nous décrire ton activité, tes capacités ?

Pour le moment j’ai arrêté de travailler, je m’occupe de mon fils malade. Nous avons découvert un cancer il y a un peu plus d’un an. Sa maladie est un handicap au quotidien qui prend beaucoup de place et qui ne me permet plus de travailler pour l’instant. Deux mois avant de découvrir la maladie, j’ai arrêté mon métier de magnétiseur pour me consacrer entièrement à mes activités sur internet. Je veux aider un plus grand nombre à se réaliser, à se libérer. L’intimité de mon cabinet ne me le permettait pas. Et puis lorsque j’en suis venue à espérer qu’une consultation se décommande pour finir une vidéo, j’ai compris que ce qui était le plus important pour moi était mes activités en ligne. Je magnétise toujours mais n’en fais plus un métier.

 

  • Comment as-tu perçu l’arrivée de ces capacités ?

J’ai découvert que j’avais des capacités pour le magnétisme lorsque mon deuxième enfant est né, il y a presque 13 ans. Un jour, elle a eu des coliques, j’ai posé ma main tout naturellement comme l’aurait fait n’importe quelle maman sur son ventre et là j’ai senti comme un fluide dans ma main, une énergie. Elle a cessé instantanément de pleurer. Cela s’est reproduit de nombreuses fois ensuite, j’ai compris qu’il y avait quelque chose d’étrange, et comme j’avais déjà rencontré un magnétiseur quelques années en arrière, j’ai compris que c’était quelque chose de cet ordre-là.

 

 

 

  • Comment a réagi ton entourage ?

Sur le moment, je ne l’ai dit à personne, ce n’est que quelques années plus tard, alors que ma vie était en chantier et que j’avais tout à reconstruire que je m’y suis vraiment passionnée. Je n’avais plus beaucoup d’entourage à part quelques amis, donc ça n’a pas été difficile de faire mon « coming out ».

 

  • Comment est né le projet Sandrine HK ?

Mon mari était plutôt Apple, moi j’étais plutôt Windows et un jour mon ordinateur a rendu l’âme, mon mari m’a offert un Mac. Au départ j’étais un peu perdue, le changement ça fait peur et c’est toujours difficile au début mais c’est toujours bénéfique sur le long terme 😉 Je m’y suis adaptée et j’ai vraiment préféré. Dans mon Mac il y avait un logiciel de montage vidéo intégré. J’ai commencé par monter des petits films familiaux puis par faire des vidéos de présentation d’activité pour des amies médiums. À côté de ça, je magnétisais de plus en plus sans en faire encore un métier.

Et alors que je regardais des vidéos Youtube de Norman, Cyprien ou Natoo, j’ai eu l’idée de créer ma chaîne pour aider et informer autour de mes passions. Ma chaîne a porté plusieurs noms, au départ j’avais l’envie de la mettre dans une case alors elle s’est appelée « médiumnité, spiritualité, partage » puis « spiritu’ailes ». Et puis, je me suis rendue compte que les cases ça enfermaient comme les cages. J’avais envie de m’exprimer bien plus, parce que jusque-là je donnais surtout la parole aux autres sous forme d’interviews. Je n’avais pas conscience que j’avais moi aussi des messages à apporter, je me diminuais trop. Je me souviens qu’un jour, j’étais chez une femme dans le but de l’interviewer. Le moment s’est mal passé, elle n’était pas vraiment encline à faire l’interview, elle voulait juste faire connaissance avant… si tant est qu’il y aurait eu un après, elle me faisait perdre mon temps.

Pendant « l’entretien » j’ai ressenti la présence d’un guide qui me disait « Tout ce qu’elle te dit, tu le sais déjà, tout ce qu’elle te dit tu peux le transmettre et bien plus encore, cesse un peu de demander l’avis des autres sur des sujets que tu maitrises bien, parle ! Exprime-toi ! ».  La suite de mon entretien avec cette femme a été un désastre total et la vidéo ne s’est pas faite mais il m’a permis de me révéler.  J’ai choisi de donner mon nom Sandrine HK à ma chaîne Youtube d’une part parce que je pouvais exprimer tout ce que je voulais, il n’y avait plus vraiment de cases, je pouvais parler de tout mon Univers et d’autre part parce que mon nom était la seule chose qui me définissait tout entière. Mon nom de famille étant un peu compliqué, j’ai décidé de n’en garder que la première et dernière lettre.

Il y a un peu plus d’un an, j’ai décidé d’arrêter mon métier de magnétiseur pour me consacrer entièrement à mes projets et pouvoir proposer plus de contenu sur les réseaux sociaux et sur mon blog. J’ai créé un programme sur 3 mois alliant développement personnel et spiritualité pour aider les gens à se libérer et à se réaliser. Le « Be Yourself Challenge ». J’en ai vendu beaucoup mais comme je refusais de faire du webmarketing, technique qui n’était pas vraiment dans mes valeurs, il s’est essoufflé. Et puis j’avais envie de toucher un plus grand nombre, j’ai alors décidé de l’adapter en livre, je travaille actuellement dessus. Lorsque quelque chose ne vibre pas en nous, nous ne sommes pas obligés de nous y engouffrer parce que la société le dicte. Je peux très bien réussir à vendre mon challenge sans marteler la tête des gens à coup de vidéos hypnotiques ou d’appât gratuit comme semble le penser la majorité de ces coachs entrepreneuriaux.

Je travaille sur d’autres projets d’ouvrages dont un programme de formation au magnétisme. J’aimerais aussi développer ma chaîne et mon blog www.sandrinehk.com selon mes valeurs. Mais chaque chose en son temps, la maladie de mon fils me prend beaucoup trop de temps pour me développer rapidement, je vais à mon rythme, l’important est d’être dans l’action…. Tu connais l’histoire du lièvre et de la tortue ? 😉

 

 

  • Quel a été le plus beau moment de ta vie ? Peux-tu nous le décrire ?

Les plus beaux moments de ma vie, sont sans hésitation les trois moments où j’ai tenu dans mes bras pour la première fois mes bébés. C’est un sentiment indescriptible de bonheur que de donner la Vie.

 

  • Quelle épreuve t’a permis de grandir ? Précise-nous pourquoi ?

Je n’ai pas eu une vie facile, mais qui peut se vanter d’en avoir eu une sans difficultés ? Tout le monde vit des difficultés. Je pense qu’il ne faut pas se comparer « moi j’ai vécu ça c’est pire que toi ! » ou bien encore « je ne devrais pas me plaindre d’autres personnes vivent des choses plus horribles ». On a tous le droit d’exprimer sa souffrance. Je pense que l’on a les épreuves que l’on peut supporter pour avancer, on ne se rend pas compte de la force qui vit en nous jusqu’à ce que l’on soit devant le fait accompli. Et puis, derrière chaque souffrance se cache la possibilité de grandir. La souffrance est une chance en fait ! Je dirais que de toutes les souffrances qui ont jalonné ma vie, la maladie de mon fils a été et est encore la plus dure. C’est elle qui m’a fait grandir le plus pour le moment.

 

 

  • Quel est selon toi ton plus grand talent / tes plus grandes capacités ?

Mon mari dit que j’ai un talent pour être chieuse, de mon côté, je pense que mon plus grand talent est la sensibilité. J’ai déjà vu plusieurs articles circuler sur la sensibilité, le sujet était abordé comme un problème, je pense que c’est en fait un don précieux ! Grand est celui qui laisse exprimer son cœur.

 

  • Quelle est pour toi la personne qui a le plus influencé ton chemin et pourquoi ?

Je dirais que c’est un enchaînement de circonstances plus qu’une ou des personnes en particulier. Je me suis rendue compte que lorsque j’allais vers ma joie et mon intuition, les portes s’ouvraient. Je dirais que mon âme m’a le plus influencé positivement dans mes choix de vie. Alors bien sûr il y a eu des personnes que j’admirais tout au long du chemin et je me rends compte que parfois j’en enviais quelques-unes et si au lieu de les envier et de les jalouser j’avais plutôt regardé en elle un exemple, une inspiration, je crois que je serais allée beaucoup plus loin.

 

  • Tu te retrouves sur une île déserte, quel livre emmènes-tu avec toi ?

Un seul livre ? Que je lirais encore et encore et encore ? C’est ennuyeux si je sais à l’avance ce qu’il va se produire et comment cela va se finir à quoi bon ?

 

  • Quel est ton plus grand rêve ? Pourquoi ?

Mon rêve serait de réussir professionnellement parlant. Pour moi la réussite professionnelle serait de ne pas avoir de patron, de pouvoir faire un travail qui ne me donne pas l’impression de travailler tant c’est quelque chose que j’aime.  J’aimerais qu’il me donne la possibilité d’apprendre encore et toujours, de me renouveler, d’évoluer, de ne jamais m’ennuyer et aussi qu’il puisse ne plus me donner cette impression dérangeante face à mon compte en banque.

 


  • Le choix de ta prochaine réincarnation – qui souhaiterais-tu être ?

Un ou une artiste, j’ai toujours été fascinée par l’art d’une manière générale.

Une chanteuse, une peintre, une danseuse étoile ou pourquoi pas une actrice. Ça me fait penser que tous ces métiers demandent beaucoup de travail, on n’a rien sans rien, le talent c’est bien le travail est encore plus important. Combien de personnes bourrées de talent n’en font rien par manque de travail ? La majorité !

 

  • Quelles nouvelles matières amènerais-tu à l’école du XXIIème siècle ?

Il y a plusieurs écoles qui semblent aujourd’hui s’adapter à ma vision futuriste de l’école. L’école Steiner en fait partie. Cette école « est fondée sur l’idée de la liberté de l’homme, convaincue que l’amour, la confiance et l’enthousiasme, aux lieu et place de l’ambition, la crainte et la compétition, dotent les enfants de la sérénité et des forces qui leur seront indispensables pour avancer dans un monde incertain, y réaliser leur projet d’existence, en contribuant au progrès de l’homme. »  « Croire en chaque enfant. Accueillir l’enfant à l’école, cela signifie le reconnaître dans sa personne individuelle, établir avec lui une relation de confiance et de responsabilité dans la continuité. Lorsque ces bases sont posées, l’école peut alors répondre aux besoins fondamentaux de l’être humain en développement qui lui est confié. La tâche de l’enseignant devient alors de favoriser l’épanouissement de chaque enfant dont il a la charge, de l’accompagner vers la découverte de sa voie originale. » Source :  steiner-waldorf.org

 

photo2-sandrine-hk

 

  • T’es-tu questionnée sur tes vies antérieures ?

J’écoute, je lis beaucoup de théories sur beaucoup de sujets, mais je n’arrive pas à y adhérer vraiment si je ne l’ai pas vécu ou si je n’ai pas eu l’illusion de l’avoir vécu. Je fais référence à l’allégorie de la caverne de Platon qui explique en gros, que, ce que l’on voit, ce que l’on vit n’est pas forcement la vérité. Tout de même, ma vérité du moment ne peut que s’exprimer par mes propres expériences. J’avais entendu parler des vies antérieures et comme lors d’une NDE (expérience de mort imminente), j’avais expérimenté le fait que mon âme était une entité qui pouvait être séparée de mon corps et continuer à vivre, j’avais cette hypothèse de la réincarnation en tête. Un jour, je regardais un film à la télévision, dans ce film un policier se tenait sur le perron de sa maison et alors que sa fille lui a sauté dans les bras, des hommes en voiture ont tiré dans le dos de la petite fille. À ce moment-là, j’ai eu un flash très précis, j’ai vu une de mes vies. J’étais une femme juive pendant la seconde guerre mondiale. Un SS a tué mon bébé dans mes bras. J’ai su à ce moment que ma fille actuelle était la réincarnation de ce bébé. J’ai compris alors pourquoi j’avais tellement peur depuis toutes ces années qu’on la tue. J’avais pourtant eu un autre enfant avant elle, mais j’avais cette phobie incompréhensible vis à vis de ma fille uniquement qui s’est éteinte lorsque j’ai eu ce flash. Je pense que la régression par l’hypnose peut de la même manière nous aider à nous libérer de poids d’autres vies.  Ce qui est dingue avec cette histoire c’est que récemment j’ai lu le livre de Stephane Allix que j’admire beaucoup « Lorsque j’étais quelqu’un d’autre » dans lequel il raconte comment les réminiscences d’une autre vie se sont imposées à lui. Une vie de SS. Il y a un passage similaire à mon histoire, lui est dans la peau du SS qui tire sur le bébé dans les bras de sa mère.

 

  • Imagine qu’une lettre arrive dans la boîte aux lettres de chaque humain, tu peux y inscrire 3 phrases clefs à l’intérieur ?

« Vous allez vous aimez les uns les autres bordel de merde » Les Inconnus sketch Jésus 2 le retour.

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait » Marc Twain.

« L’important n’est pas qui vous êtes, mais qui vous pouvez devenir ».

 

  • Quel est le concept de développement personnel que tu voudrais délivrer aux autres ?

Nettoyer la base en se libérant, si tu es plein, tu ne peux pas te remplir de nouvelles choses plus positives.

Se connecter ou se reconnecter à son âme, véritable GPS interne, ce GPS prend toujours le chemin le plus court et le plus ensoleillé.

Suivre son GPS interne.

Kiffer !

  • Si tu devais laisser une seule expression ou une citation à nos lecteurs ?

« Sois toi-même, tous les autres sont déjà pris » Oscar Wilde

Post written byJennifer

You can also like This posts

Selected by tags
image
Loan Miege – Medium – Rena ...
image
La Vie après la Mort : le chemin vers ...
image
Nouvelles pierres, nouvelle conscience ...

Leave Your Comment Here:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Do not spam our blog. Your comment will be checked by administration.

UA-106963681-1