Close
Votre magazine moderne sur la Nouvelle Conscience & la Spiritualité
Ki'i in Pu'uhonua O Honaunau National Historical Park, Big Islan
/
Fév 10, 2018

Ho’oponopono, un rituel ancestral…

 

Exotique et mystérieux « Ho’oponopono » est le nom d’un ancien rituel utilisé par les Hawaïens et d’autres cultures des îles du Pacifique Sud, signifiant « corriger une erreur ». À l’origine, il était pratiqué en réunion, à l’aide d’un guide, et la finalité était d’accéder au pardon et à la réconciliation, en communauté.

 

 

…remis au goût du jour

 

Dans les années 70, la « Kahuna » (mot que l’on pourrait traduire par chamane) Morrnah Nalamaku Simeona, estima qu’il était temps que ce rituel traditionnel et la pratique associée évoluent afin de s’adapter au monde moderne. Selon elle, il n’était pas nécessaire que l’ensemble de la communauté soit conviée afin de régler les problèmes. Ainsi est né le « Ho’oponopono auto-identité ». Le principe directeur, qui en déroutera plus d’un au premier abord, est la responsabilité totale : « Je suis responsable à 100% de l’univers physique que je perçois », autrement dit, nos pensées façonnent le monde physique qui nous entoure. Aussi, nous sommes responsables d’une réalité physique toxique si nos pensées le sont. A contrario, nous serons responsables d’une réalité physique harmonieuse, si nos pensées ne sont qu’amour.

 

 

Accepter notre responsabilité pour nettoyer nos mémoires

 

En tant qu’acteur 100% responsable, inutile donc d’aller chercher l’erreur chez le voisin. N’espérez pas guérir ou trouver la paix en essayant de changer les autres et le monde qui vous entoure. Non, le travail commence avec nous-mêmes, en chassant tous jugements à l’égard des autres et de soi, en acceptant tout ce que la vie peut apporter. Plus facile à dire qu’à faire, n’est-ce pas ?

 

L’idée ensuite est que les mauvaises mémoires (évènements désagréables, conflits, souvenirs douloureux, etc.), ancrées profondément, polluent activement notre intellect et nous empêche de nous connecter avec ce que l’on appelle notre « Divinité intérieure ». Autrement dit, nous sommes aujourd’hui le résultat d’une accumulation d’expériences, avec un passé, voir un passif, que nous devons déprogrammer. Les émotions négatives ressenties chaque jour, telles que le stress, la peur, l’amertume ou même la haine sont le résultat de « mauvaises » mémoires accumulées. Heureusement, si ces dernières ont l’effet d’un poison qui nous ronge chaque jour un peu plus, un antidote existe !

 

La finalité d’Ho’oponopono, c’est le pardon et la réconciliation envers soi-même, mais plus généralement encore, le lâcher-prise, la confiance, l’amour de soi et l’abandon de cette recherche perpétuelle de la réussite et du bonheur.

 

 

La recette : Je suis désolé, pardonne-moi, merci, je t’aime.

 

Le processus de « guérison » s’articule autour de 4 étapes, dont l’ordre n’est pas nécessairement figé :

 

> le repentir, afin de reconnaître et d’accepter ce que l’on vit
> le pardon, à soi, aux autres, afin de nous libérer en acceptant notre responsabilité
> la gratitude, pour l’expérience enrichissante vécue et le nettoyage intérieur généré
> l’amour, afin de demeurer dans une énergie positive

 

Face à une situation indésirable et l’apparition de sentiments désagréables, il convient alors de répéter mentalement les mots « Je suis désolé, pardonne-moi, merci, je t’aime », en demandant à notre « Divinité intérieure » de nettoyer les mémoires responsables de notre état. Il faut veiller toutefois à ne pas espérer un résultat particulier, c’est-à-dire ne pas penser « aidez-moi à ne pas craquer », face à une dépendance par exemple. En effet, Ho’oponopono n’est pas un palliatif et il tendra à éliminer directement ce qui provoque l’envie.

 

Dans les moments vraiment difficiles et pour conclure, voici la prière de Morrnah Nalamaku Simeona, qui englobe tout le monde cette fois-ci et qui résume bien la philosophie Ho’oponopono :

 

« Créateur Divin, père, mère, fils en un seul…

Si moi-même, ma famille, mes parents et ancêtres ont offensé,

ta famille, tes parents et tes ancêtres par des pensées, mots,

faits et actions depuis le début de notre création jusqu’à aujourd’hui,

nous demandons ton pardon…

Fais que cela soit nettoyé, purifié, libéré. Coupe toutes les mémoires, blocages,

énergies et vibrations négatives

et transmue ces énergies indésirables en lumière pure…

ET qu’il en soit ainsi. »

Post written byJennifer

You can also like This posts

Selected by tags
image
Aline Peugeot, “je suis un cana ...
image
Le pendule, un outil mystique accessib ...
image
Véganisme : ce phénomène qui révei ...

Leave Your Comment Here:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Do not spam our blog. Your comment will be checked by administration.

UA-112913189-1