Close

Votre magazine moderne sur le développement personnel & la spiritualité

Attractive woman with angel wings on sky background

«Jusqu’à ce que nos âmes trouvent la voie des Anges»
Le temps d’une danse

Ecrit sur la musique “Opium” de  Jade Or.

 

A lire avant de lire : Le concept est d’écouter cette musique (magnifique) à la lecture de ce poème, en s’arrêtant pour écouter les paroles de la chanson aux deux lignes où il est écrit “paroles” !

Vous pouvez démarrer la lecture tranquillement dès le lancement de la chanson.

 

 

Il y a toujours un moment dans ces soirées où nos corps viennent se retrouver, bercés par une musique qui nous plaît. Soulignant à nos âmes leur union. Nous dansons.

 

Un peu comme un rencart programmé, subtil mélange de besoin et de nécessité, et qui nous rappelle aussi ô combien le temps a passé. Non pas que ton visage merveilleux en soit marqué, mais à chaque fois que je te prends dans mes bras, dans ces moments là, je me rappelle ces toutes premières fois.

 

Mes pensées divaguent lorsque tendrement tu me serres dans tes bras, et que comme toujours je me sens un peu maladroit, à montrer que je t’aime, par ce biais-là.

 

Alors mes yeux se lèvent, je regarde et je pense.

 

Paroles jusque “et j’adore”

 

A ces premiers scintillements dans tes yeux qui a vu dans ce gamin maladroit du « je t’aime », une lueur et un « je ne sais quoi » de bohème. A nos premières nuits délicates et indélicates, perdus dans les recherches de nos corps débutants. A ces reflets de la lune, sur ton visage où déjà tes yeux me disaient « tout », lorsque moi je protégeais mon cœur… de peur de ce même « tout ».

 

Je repense à ces jours agités, où debout à côté de moi tu es restée, sans me comprendre mais sans jamais me juger, lorsque mes genoux sur le sol étaient bien égratignés. Me bagarrant dans le sombre pour trouver la Lumière, tu as toujours été là. Me consolant par des flots de tendresse, dans les moments où ces tourments sans cesse vous blessent.

Paroles jusque « violons enchantés et rêvés»

 

Et comme à chaque fois, tu m’as pris par la main. M’accompagnant dans cette danse qu’est la vie, forte et guidante, subtile et vaillante.

 

Tu as fait naître l’Homme le jour où à la maternité, j’ai dû te rassurer, tremblant comme une feuille à l’annonce de son arrivée. Notre nouveau-né.

 

Les premières lueurs d’un nouveau bonheur partagé. La construction de 3 nouvelles identités.

 

Alors pendant le refrain je te serre un peu plus, et je remercie Dieu d’avoir uni nos âmes. Avec une féroce envie de laisser parler mon coeur, tout se renferme à nouveau dans un sourire un peu trop farceur, et encore une fois, devant « Nous » j’abdique.

 

Reprend alors cette tendre danse se mélangeant aux souvenirs de naissance, celle de notre fille où je t’ai vu pour la première fois avoir mal… Toi.  J’étais un peu paumé. Si je te protège un peu trop… Ne m’en veut pas. Je repousse mon développement personnel en réponse à un Amour Universel. Je t’aime au-delà de toujours.

 

Alors seront-t’il tentant, dès lors que la Vie sifflera la mi-temps ? Nous rappelant qu’en choisissant le couple, on choisit aussi le doute. Et pourtant….

 

Lorsque pendant cette danse, mes lèvres sur tes lèvres se déposent, il se passe quelque chose. Cette recherche complexe du Soi dans l’autre et de Soi sans l’Autre s’efface et j’ose…

 

Alors elle est belle cette lumière qui nous éclaire un peu, et je souris la Vie de tout ce que j’ai vécu, et qui entretient ce feu.

 

Te serrant à mon tour dans mes bras, posant ma tête contre la tienne, bercés que nous sommes dans cette aventure d’Hommes… et enfin apaisés.

 

Jusqu’à ce que nos âmes trouvent la voie des Anges,  dès lors je prierai au Créateur sauf si cette faveur le dérange, de bien vouloir m’accorder dans mes futures vies la chance infinie de t’avoir à mes côtés. A tout jamais.

 

Fabien – Au pied d’un arbre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Post written byFabien - Au pied d'un arbre

Leave Your Comment Here:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Do not spam our blog. Your comment will be checked by administration.