Close

Votre magazine moderne sur le développement personnel & la spiritualité

polynésie
/
Sep 23, 2015

 

amandinehebert

Et voici la première interview de blogueurs dont le principe est simple. Au grès de mes visites, je trouve certaines personnes étonnantes, alors pour le plaisir de partager avec vous leur histoire, je leur transmets une interview pour se livrer un peu. Amandine a choisi de vivre la vie de ses rêves...

 

 

Au pied d’un arbre – En quelques mots qui es-tu ?

Amandine, j’ai 33 ans et je vis à Tahiti en Polynésie Française. Je suis créatrice de bijoux sur une boutique en ligne Hinanui – art polynésien et auteur du blog La vie de mes rêves. Je suis passionnée par les sports nautiques (surf, pirogue polynésienne, SUP, plongée), la danse, la création, le développement personnel, les voyages et la découverte.

 

Au pied d’un arbre – Quand as-tu démarré ton blog et pourquoi ?

J’ai démarré mon blog il y a environ 1 an. J’ai toujours eu envie d’écrire et de partager ma passion pour le développement personnel.

 

Au pied d’un arbre – Quelle est pour toi la personne qui a le plus influencé ton chemin et pourquoi ?

La personne qui a influencé le plus mon chemin spirituel est Marie-Rose Pippolini. C’est une femme qui a longtemps enseigné des stages de développement personnel dans le Pacifique Sud, sur la méditation, la pensée positive et l’énergie. En suivant de nombreux stages avec elle, ma vie a pris un autre tournant. J’ai réalisé que je pouvais mener ma vie comme je le souhaitais et vivre mes rêves.

 

Au pied d’un arbre – Si tu avais une lecture à conseiller, quelle serait-elle ?

Un de mes livres fétiches est « Les Commandes à l’Univers pour les Débutants » de Bärbel Mohr & Clemens Maria Mohr. C’est un livre qui permet de comprendre et se mettre en contact avec l’énergie et l’univers. Pour moi, c’est la base du développement personnel : reconnaître qu’on a une grande puissance et qu’on est capable de prendre en main notre vie pour la transformer de façon positive.

 

Au pied d’un arbre Et quelles sont les 3 musiques que tu conseillerais d’écouter en même temps ? 

Les 3 types de musique que j’écoute le plus souvent : de la musique de méditation pour méditer ou travailler, de la musique locale polynésienne pour me sentir toujours en vacances, et du dub ou du reggae hawaïen pour les soirées.

 

Au pied d’un arbre – Quel a été le plus beau moment de ta vie ? Peux-tu nous le décrire ?

Le plus beau moment de ma vie a été mon déménagement de la France vers le Pacifique Sud, il y a 10 ans. J’ai senti que ma vie n’allait plus jamais être comme avant.

 

Au pied d’un arbre – Peux-tu nous en dire plus sur ce grand changement ?
Je suis partie en Nouvelle Calédonie pour faire mon stage de fin d’étude. Au premier pas que j’ai mis hors de l’avion, j’ai su que j’allais rester là bas. En effet, j’y ai trouvé un travail et suis restée environ 5 ans. Mon entourage proche a au départ été triste de mon départ mais heureux que je fasse quelque chose que j’aime. Mon entourage plus lointain essayait de me dissuader de partir (projection de leurs peurs).On part souvent loin pour apprendre à se connaître soi-même – même si cette destination était un “hasard”. Je me suis construite là-bas et j’ai renforcé les relations avec mes proches.

Je suis partie en Polynésie Française il y a 4 ans pour suivre mon petit ami de l’époque et dans le but d’y créer mon entreprise. Au fond de moi je voulais retourner vivre dans le Pacifique et cette opportunité était parfaite. J’ai renoncé à répondre favorablement aux offres d’emploi que je continuais à recevoir. J’ai monté mon entreprise en restant confiante et en sachant que je ne voulais pas retourner dans ce que je faisais avant. Mon entourage proche m’a encouragé car je me montrais confiante. Au fil du temps, beaucoup de personnes me félicitent souvent de mon courage pour ce parcours. En prenant en mains ma vie, j’ai dû approfondir la connaissance de moi même, j’ai beaucoup changé. Je ne pouvais plus remettre la faute sur l’extérieur ou sur les autres. J’ai surmonté petit à petit les obstacles.

J’avais écris un article où j’en dis un peu plus sur moi :
http://la-vie-de-mes-reves.com/et-toi-comment-tu-imagines-la-vie-de-tes-reves/

 

Au pied d’un arbre – Quel est ton plus grand rêve ? Pourquoi ?

Mon plus grand rêve est celui de vivre dans un système de consommation plus durable, plus en harmonie avec la nature.

 

Au pied d’un arbre – Quel est le projet le plus fou que tu aies réalisé ? Pourquoi ?

Le projet le plus fou est probablement est de changer de métier, en arrêtant mon emploi salarié (dont j’avais diplôme, bon salaire, bonnes références professionnelles) pour monter mon entreprise et exercer un nouveau métier.

 

Au pied d’un arbre – Si tu devais conserver uniquement 3 mots dans le dictionnaire, quels seraient-ils ? Pourquoi ?

Amour
Harmonie
Energie

 

Au pied d’un arbreSi tu avais là à dessiner un tableau, décris-le-nous ?

Ca serait une vague à Teahupoo, à Tahiti. Cette vague est puissante, magnifique et en même temps terrifiante.

 

Au pied d’un arbre – Quel fait d’actualité t’a marqué récemment et pourquoi ?

Je ne regarde pas la télévision. J’avoue que je ne m’intéresse pas aux faits d’actualités qui sont souvent négatifs. Il y a cependant des faits d’actualité qui me parviennent, dont récemment une marche blanche contre la violence organisée à Tahiti pour le décès d’un jeune homme à Bora-Bora.

 

Au pied d’un arbre – Le plus beau lieu que tu aies visité ? photoamandine

Le sud de l’île de Fakarava en Polynésie Française.

 

 

Au pied d’un arbreQuel est le truc un peu décalé auquel tu crois ?

Tout nous revient un jour ou l’autre. Qu’on fasse une bonne ou une mauvaise action, on aura toujours le retour d’une certaine façon. On peut appeler ça la justice divine.

 

Au pied d’un arbreQuel est le concept de développement personnel que tu voudrais délivrer aux autres ?

Chacun est capable de changer sa vie de façon positive et de vivre ses rêves.

 

Au pied d’un arbre – Si tu devais laisser une seule expression ou une citation à nos lecteurs ?

Ceux qui réussissent trouvent les moyens, les autres cherchent des excuses.

 

Au pied d’un arbre – Comment aimerais-tu conclure cette interview ?

Merci à Fabien pour cette interview et aux lecteurs de visiter mon blog.

Pour être averti(e) des autres interviews, inscrivez-vous en cliquant- ici : http://au-pied-d-un-arbre.fr/wp-login.php?action=register

Post written byFabien - Au pied d'un arbre

Leave Your Comment Here:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Do not spam our blog. Your comment will be checked by administration.

UA-106963681-1