Close

Votre magazine moderne sur le développement personnel & la spiritualité

View of Phu Chi Fa at Chiang rai, Thailand

J’ai longtemps cherché la bonne personne à interviewer pour parler du tantra. J’ai dû pour ce faire, faire un peu de chemin. Chantal Rialland (merci), lors d’une discussion me parle de Pierre. Et lorsque j’ai vu/lu son approche, je me suis dit que la direction était la bonne. Pierre est simple, Pierre est sans ambiguité. Pierre respecte la nature, le tantrisme. Pierre est courtois, humble, vrai, heureux et respectueux. Dans son approche, l’intimité est respectée, la liberté est partie prenante. La spiritualité est centrale. L’humain est central. Et le corps devient un accessoire à l’élévation de l’être. Il vous offre un moment de douce simplicité. Merci Pierre.

verano 2013 211

Je suis un homme de 56 ans, divorcé, j’ai une fille de 12 ans, mon plus beau cadeau sur cette Terre. Je suis accompagnateur en montagne et je vis dans un petit village en montagne, dans les alpes. J’aime la montagne et la nature, la nature humaine et la féminité, le rugby et les voyages !

 

Au pied d’un arbre – Un miroir se présente à toi, peux-tu nous décrire ce que tu vois ?

Un homme bien dans ses baskets , heureux de vivre, avec un regard d’enfant.

 

Au pied d’un arbre – Quel a été le plus beau moment de ta vie ? Peux-tu nous le décrire ?

Il y en a beaucoup, la naissance de ma fille !!!! et une des dernières rencontres amoureuses où la personne m’a aimé vraiment tel que j’étais. J’ai souvent mon coeur dilaté de joie juste en me promenant dans la montagne.

 

Au pied d’un arbre – Quelle épreuve t’as permis de grandir ? Précise-nous pourquoi ?

La vie en générale, chaque instant a son importance….je suis meilleur à l’oral pour répondre à cette question.

Un des faits les plus marquants: à 19 ans j’ai réalisé à travers une expérience de mort initiatique, que je n’avais rien à perdre, et que je pouvais faire le choix de vivre vraiment la vie que je souhaitais, à l’époque une envie irrésistible de liberté, pour échapper à ce monde occidental qui m’oppressait.

 

Au pied d’un arbre – Quel est selon toi ton plus grand talent / tes plus grandes capacités ?

Mon plus grand talent: aimer la vie  et surtout l’être humain, sous toutes ses formes et toujours  être à la recherche du:  comment  atteindre plus de  compréhension. Celle  qui permet d’être encore plus en joie, donc la compréhension qui  libère des souffrances.

 

Au pied d’un arbre – Quelle est pour toi la personne qui a le plus influencé ton chemin et pourquoi?

Ma fille , elle m’a permis de vivre l’humilité, elle est plus importante que moi, tant qu’elle a besoin de moi, de mon amour, de ma confiance en ce qu’elle est.

 

Au pied d’un arbre – Comment t’es venu l’intérêt pour le tantra ?

Le destin, une personne que j’ai reçu sur mon espace d’accueil m’a orienté vers le Tantra philosophique , avec comme conseil de lecture Tantra de Daniel Odier et aussi Eric Baret. Cette même personne m’a orienté vers les stages d’Horizon Tantra : voie sacré de l’amour.
Les deux étaient pour moi , très complémentaires….et cela résonnait en moi +++++

Les stages de  Tantra m’ ont permis de m’ouvrir pleinement à la communication à l’autre dans le respect de ce qu’il est au plus profond de son intimité.

 

Au pied d’un arbre – Peux-tu nous expliquer ta vision du tantra ?

La voie non-duelle ou le Tantra Shivaïte cachemirien m’a permis la dés-identification avec ce personnage psychologique qui n’est jamais content.

Je ne suis plus triste, c’est la tristesse qui me traverse. Je ne souffre plus physiquement, c’est mon corps qui a mal et s’exprime.
Pour en arriver à ces ressentis, l’humilité et la simplicité m’ont montré la voie où j’abandonne toute prétention d’être quoi que ce soit.

Je ne peux pas être autre chose que ce que je suis.

Il s’agit juste d’accueillir les émotions, la vie, sans plus aucune volonté de changer quoique ce soit. Il ne s’agit plus de se battre, mais tout simplement d’accueillir.

Donc rien n’a changé dans ma vie si ce n’est à l’inté«rieur» de moi-même. Je fais en sorte d’approcher la vie sous un autre angle, motivé par l’envie d’aller vers mon pouvoir créateur, et de voir le verre à moitié plein.

La loi de cause à effet, agit de sorte que toute pensée, parole ou action me reviennent à l’identique. Pour ma part, je crois au paradis sur Terre et ainsi je le crée dans ma vie. Aussi, le regard que je porte envers ma bien-aimée me permet de voir la Déesse en elle. Et c’est ce regard créateur qui lui permet d’exprimer le meilleur d’elle-même. C’est bon pour moi, c’est bon pour elle.

Par ailleurs, il est important pour moi de continuer d’être en activité, en parallèle des stages et conférences que je propose.Là, il s’agit aujourd’hui de laisser s’exprimer cette inspiration présente en moi tout en vérifiant le proverbe soufi: : « Fais ta prière mais n’oublie pas d’attacher ton chameau ».

Je crois à cet élan vers notre intériorité, c’est la voie rapide et directe.

L’idée est de rester en vigilance avec tout ce qui nous disperse à l’extérieur:

les belles histoires, la volonté d’aller mieux, d’être meilleur, d’atteindre un quelconque éveil.

Les techniques sont juste là pour être abandonnées au profit du ressenti. Cette voie mène naturellement vers plus de confiance en Soi et d’amour de Soi.

Changer le monde commence par faire ce chemin sur soi, avec soi;

« Etre le témoin » est le secret : Etre le témoin de nos jugements vis à vis de Soi, du monde et des autres, de nos attentes et de nos comparaisons.

Ce sont nos en-pécheurs de tourner en joie.
Il s’agit d’observer en tant que témoin, de voir ce qui se passe, d’écouter tout en restant en vigilance avec l’auto jugement.

Il n’y a rien à faire, la compréhension, la confiance, et la tranquillité libèrent. Ainsi, peu à peu c’est la joie qui vient à nous. Il n’y a aucun effort pour aller vers elle, il s’agit juste de laisser un espace disponible pour permettre son émergence.

Ainsi, Etre en joie avec soi-même et le monde qui nous entoure, c’est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire.

Par résonance avec ceux et celles qui nous entourent et que l’on aime; le monde entier en profite alors également à chaque instant.

(voir en bas – pour aller plus loin / Pierre Seranton)

S6300048 - copie

 

Au pied d’un arbre – Comment se passe un stage / une séance avec toi ?

Explications pour un premier stage

C’est une véritable passion qui m’anime et m’invite à vous faire découvrir le Tantra.

Si vous vous sentez appeler par cet ART DE VIVRE ET D’AIMER voici quelques précisions concernant le cadre proposé dans mes stages.

Ces précisions répondent aux questions que vous pouvez éventuellement vous poser.

 

LE CADRE : Protecteur et bienveillant.

Afin d’assurer que le cadre proposé, soit respecté pour la sécurité et le confort de chacun, vous pouvez compter sur ma présence ainsi que de celles des assistants.

 

LES REGLES : respect de Soi et de l’autre.

La règle d’or du Tantra est : le RESPECT de SOI.

Vous êtes invité à vous respecter. Vous restez libre de poser un NON si cela est juste pour vous.

A aucun moment vous ne serez amené à faire quelque chose si vous n’êtes pas d’accord.

Ensuite vient la deuxième règle : le RESPECT de l’AUTRE.

Vous vérifiez à chaque proposition si l’autre est d’accord pour un faire un exercice avec vous. Vous pouvez l’inviter à s’exprimer si vous sentez une hésitation.

 

LA NUDITE : Un dévoilement de Soi qui procure une émotion d’unité, d’humanité et d’ouverture du cœur.

Dans le cadre des massages la nudité est proposée. Elle n’est JAMAIS imposée.

C’est vous qui décidez de ce qui vous convient.

La nudité est amenée progressivement par des rituels qui permettent de se mettre à nu au sens propre comme au figuré.

Vous pouvez toujours décider de garder vos sous-vêtements.

Mention importante : en aucun cas il y a des relations sexuelles pendant les ateliers proposés.

Il est demandé de respecter les consignes que l’on vous transmet à la lettre.

Par exemple; si on vous demande de masser la tête de votre partenaire, il ne s’agit pas des épaules.

Petit à petit votre connexion à votre corps devient plus fluide, l’ouverture du cœur se fait naturellement. Bien souvent grâce à des ateliers simples grace aux interactions.

Des TEMPS DE PAROLES vous sont proposés pour vous permettre de poser ce qui est important pour vous.

L’écoute et le partage résonnent chez tous ceux qui sont présent dans le cercle.

C’est là que le mot HUMANITE prend tout son sens.

Sachez que le Tantra est une magnifique proposition pour vous ouvrir à vos émotions et à les partager.

Dans les stages que je propose, sont présents aussi bien des débutants que des personnes qui ont déjà pratiqué le Tantra.

Il y a des couples et des célibataires. Je fais en sorte d’être au plus près de la parité homme /femme.

Le Tantra n’est pas une technique mais une pratique partagée. Ceux qui y goûtent aiment y revenir.

Les échanges sont toujours différents d’un stage à l’autre, en fonction de là où on en est au moment de la pratique.

Les résonances sont différentes et on apprend toujours à mieux se connaitre.

Ce que je propose :

• Méditations actives et silencieuses

• méditation du regard

• Contemplation silencieuses dans la Nature

• Danses spontanées

• Massages

• Rituels sacrés tantriques

• Cercles de paroles et de partages

 

Au pied d’un arbre – Quels seraient les premiers conseils à appliquer au quotidien que tu donnerais aux lecteurs ?

Prendre du temps dans la Nature à ne rien faire, juste observer en silence la vie qui circule autour d’eux.

Marcher dans la nature seul , en silence.

C’est ce que je propose , donc pour ceux à qui ça parle: commencer par faire un stage chez moi: lol

Marche et contemplation dans la Nature,

La voie directe,

Pour se sentir en joie, en tranquillité avec soi et le monde.

La marche est l’activité la plus simple, la plus physiologique pour l’être humain.

Cela ne demande aucun effort, c’est l’ultime yoga, qui permet au corps de se détendre, à la respiration de trouver sa fluidité et au mental de s’apaiser.

La contemplation face à la nature, dans l’attention de chaque couleur, de chaque forme, de chaque mouvement, c’est l’ultime méditation.

Elle permet de se connecter à la beauté du monde.

Cet état vous met naturellement dans une joie paisible, vous ressentez alors la plénitude de faire partie du grand tout.

Voilà ma proposition avec la marche en présence qui se fait en silence et dans la lenteur, tout du moins au début.

La contemplation se pratique aussi en silence.

Pas de challenge, le respect de soi, de son rythme sont essentiels.

Ces deux pratiques sont évidentes pour vous reconnecter avec votre élan de vie.

En fin de journée, il y aura des temps de parole, d’échange, où chacun aura sa place dans le respect de soi et du groupe.

Et suivant l’inspiration, je vous propose des danses joyeuses et une initiation aux massages. Cela sera l’occasion de découvrir ma vision du Tantra.

Ce stage se déroule au bout du monde dans un lieu dépaysant en pleine montagne.    www.alpsudrando.com

 

Au pied d’un arbre – Tu te retrouves sur une île déserte, quel livre emmènes-tu avec toi ?

le seul désir , dans la nudité des tantra d’Eric Baret

 

Au pied d’un arbre – Et une musique que tu emporterais, un seul titre, lequel ?

pas besoin, le silence et la musique de la Nature me nourrissent amplement.

 

Au pied d’un arbre – Quel est ton plus grand rêve ? Pourquoi ?

Rencontrez une femme ouverte comme moi à l’Amour tantrique, l’amour inconditionnel, partager le plus subtil, le plus énergétique , le plus respectueux dans une relation pleine de joie et de fraicheur… cela arrive là tout bientôt? j’y crois.

Etre l’exemple vivant de l’Amour Inconditionnel avec une Femme.

 

Au pied d’un arbre – Quel est le projet le plus fou que tu aies réalisé ? Pourquoi ?

Mon lieu d’accueil , situé à 20mn de marche de la route, j’y ai pris du plaisir, et cela a été une belle école de persévérance, cela c’est fait sur 30 années.

 

Au pied d’un arbre – Si tu devais conserver uniquement 3 mots dans le dictionnaire, quels seraient-ils ? Pourquoi ?

Merci  , c’est le mantra suprême, la gratitude d’être en vie et sur cette belle terre.

Amour , inconditionnel avec l’humanité et la vie.

Joie, de sentir son coeur dilaté sans raison précise.

 

Au pied d’un arbre – Si tu avais un pouvoir magique, lequel serait-il ?

De faire apparaître devant moi, cette femme avec qui partager l’Amour Tantrique Inconditionnel.

 

Au pied d’un arbre – Le choix de ta prochaine réincarnation – qui souhaiterais-tu être ?

Le même ou la même, version féminine.

 

Au pied d’un arbre – Si tu pouvais te téléporter en un instant, où te rendrais-tu ?

Là où je suis !!! c’est à l’intérieur que j’ai trouvé le bonheur, donc le lieu géographique est secondaire.

 

Au pied d’un arbre – Quel est le concept de développement personnel que tu voudrais délivrer aux autres?

La SIMPLICITE que l’on apprend au contact de la Nature, laisser l’espace disponible à l’intérieur pour que la Mère Divine vous parle.

Se  connecter à son âme grâce au pouvoir infini de la Nature, quand cela arrive cela  me connecte aussi, par voie de conséquence à l’âme du monde.
Etre pleinement créateur de sa vie, le comprendre, puis le sentir, et le vivre joyeusement, c’est ce que je vous propose:

«Je change le monde, mais la seule et unique manière est de commencer par moi-même. Offrir au monde ma joie, mon bonheur voilà la solution, quand je suis connecté à la Joie, à mon propre bonheur; le monde en recueille les fruits.

Mon cœur est épanoui et le changement dans la matière se fait sans douleur.

mais comment ?

Me connecter à mon âme, abandonner l’agitation de mon personnage psychologique, oui mais là aussi comment?

Il existe le maître suprême: la Nature, comme mes frères , les amérindiens, je reste en contemplation , en ouverture face à la Beauté, la puissance, et l’extrême intelligence de la Nature et cela se fait.

La connexion se fait avec mon âme, qui elle est toujours lié à la Beauté, la Joie et ma profonde tranquillité.

C’est simple, rapide et d’une efficacité implacable, mais d’abord j’y crois, je calme les résistances, «on m’a tellement dit qu’il fallait en baver, longtemps, de préférence pour y arriver».

La Nature me délivre un tout autre message avec l’exemple de l’eau qui suit toujours la pente qui lui est la plus facile .

La simplicité et l’humilité sont là pour me guider.

Je crois vraiment à la vertu de la compréhension, oui dans un premier temps, je comprends ce qui est juste, ce qui libère et épanouit mon être, puis j’expérimente, et là bingo, je commence à en récolter les fruits très rapidement.

Pour les résistances, juste les voir, être le témoin, c’est le grand secret!

Ensuite être complètement convaincu que l’énergie va là où je vais la mettre .

Où je veux mettre mon énergie ? mes pensées ?

Dans la victime de tout ce qui arrive ou bien dans celui qui se sent responsable et créateur de sa vie?

Le silence et la contemplation dans la Nature font le job, juste se le permettre, se l’autoriser, prendre du temps pour ça, pour s’arrêter et regarder chaque feuille, chaque forme , chaque couleur, chaque mouvement. Les nuages sont magnifiques , prendre du temps pour les regarder danser dans le ciel…!!!

Je vous invite à sentir votre élan de vie, à laisser la place pour que votre âme s’exprime, à vous connecter avec le meilleur de vous-même,……………

comment ?

A l’heure où tout est de plus en plus complexe, je vous propose le mouvement inverse: vivre la plus grande simplicité.

Pas de technique, juste de la marche et de la contemplation en pleine nature et en silence.

C’est la voie direct , immédiate, le résultat se fait sentir très vite dans tout votre corps et votre cœur.

La nature est le maître ultime, le silence et l’état d’ouverture développé pendant la marche et la contemplation, permettent de vous relier:

à votre joie profonde,

à votre grande tranquillité,

à la beauté du monde.

L’émotion de faire partie du grand tout infuse tout votre être, et plus rien ne vous manque !!!

Le comprendre, en avoir envie et le pratiquer, voilà ce que je vous propose dans le stage:

«Marche et contemplation dans la Nature, la voie directe»

 

Au pied d’un arbre – Si tu devais laisser une seule expression ou une citation à nos lecteurs?

“Mieux vaut ta propre loi d’action même imparfaite, que la loi d’autrui bien appliquée”

Cette phrase m’a suivit et continue à me suivre, c’est une des clés qui amène à découvrir que seul nous, pouvons savoir ce qui est juste pour nous-même. Cela  a été une des clé du chemin vers la Confiance.

 

Au pied d’un arbre – Comment aimerais-tu conclure cette interview?

L’énergie va là où l’on la met,

j’ai décidé il y a longtemps de faire le choix d’être optimiste, de croire au paradis sur Terre, c’est donc cela que je créé à chaque instant en moi et tout autour de moi.

Ce n’est jamais acquis et là aussi c’est juste, afin de maintenir en soi la vertu primordiale pour avancer: l’humilité.

Je n’ai suivi aucune formation, si ce n’est la meilleur: l’école de la Vie; je suis donc autodidacte en joie de vivre.

Merci à toutes les personnes croisées pendant mes voyages, et surtout  aux gens du Sud, leurs sourires ont nourris en moi l’espoir d’un monde plus humain, mon cœur s’est dilaté à leurs contacts, leur humanité m’a inspiré; ici je  remercie toutes ces femmes, tous ces hommes  que j’ai croisés et aux sourires lumineux, je les remercie de tout mon cœur.

 

Poème de conclusion sur le Tantra:

L’âge d’or des Tantrikas: la vraie vie ! ! !

Jours de Tantra, jours de partage.

De corps à corps;

De cœur à cœur.

Toute intention m’a quitté,
Seule reste la confiance en moi,
Vide de toute projection,
Confiance en l’autre, confiance au monde.

Joyeux, libre et frémissant,
Je t’offre mon sourire,

Et te célèbre ainsi Mère Divine !

En honorant de ma présence vibrante,
Chaque Shakti, chaque Shiva;
Je m’unis à toi dans la danse de la vie,
Virevoltant, libre et conscient :

C’est la vraie vie !!!

Pierre Servanton

www.absolu-tantra.fr et mon téléphone : 06 61 15 43 59

 

15062012140

 

POUR ALLER PLUS LOIN / PIERRE SERVANTON

Le tantra que je vous propose:

Ma motivation est de relier 3 choses:

l’espace sacré du Tantra : de la relation à Soi , son intimité et la relation à son partenaire amoureux;
la Nature,
et aussi inclure une forme d’introspection.
La Nature est une grande initiatrice, mon rôle est de favoriser le plus possible ce dialogue puissant que l’on peut établir avec la Mère Divine lorsque l’on est en ouverture avec Elle.

Cela passe par le silence et la contemplation, être pleinement en présence.

L’introspection c’est la voie rapide, de soi avec soi, ou comment laisser notre élan vital, notre âme s’exprimer, c’est simple, mais cela demande de le vouloir pleinement, d’éviter tous ce qui nous amènent à l’extérieur de nous.

J’ai connu simultanément le Tantra, voie non-duelle du Tantra Shivaïte cachemirien, avec la lecture des livres de Daniel Odier, Eric Baret (très inspirant pour moi), Jean Bouchart d’Orval… et aussi le Tantra, voie sacré de la relation amoureuse.

Ce premier Tantra plus philosophique m’a amené à la compréhension de la non-attente, arrêter les projections afin de rester dans ma tranquillité, la joie de ne rien faire.

Il m’a permis d’être dans l’attitude idéale pour aborder le second Tantra, là où j’ai appris à ouvrir mon cœur, à accueillir mes émotions, à découvrir tout le subtil que l’on peut échanger et partager avec son amante.

La voie du Tantra que j’aime communiquer :

C’est une très belle voie pleine d’amour et d’humanité. Je l’ai vécu à l’occasion de nombreux stages auxquels j’ai participé avec Marisa Ortolan et Jac Lucas, animateurs d’Horizon Tantra et Ma Prémo.

J’ai accédé à une compréhension joyeuse, où le masculin et le féminin ont pu prendre leur juste place en moi-même.

J’y ai appris à accueillir mes émotions, à les vivre pleinement et à les partager.

Tout cela m’a permis de libérer mon cœur afin qu’il soit pleinement vivant, libéré des peurs de souffrir et prêt à dire un grand OUI à la Vie et l’Amour.

La magie du Tantra c’est tout d’abord le subtil que l’on peut partager avec la ou le partenaire amoureux.

La méditation du regard est pour moi incontournable. La rencontre d’âme à âme est devenue essentielle.

Ne plus faire l’amour mais célébrer l’amour, comment?

Co-créer des rituels; comme des enfants qui jouent, apprendre peu à peu à aller vers l’autre, à s’ouvrir à l’autre, avec beaucoup de respect et de bienveillance. Cela amène l’émergence de la confiance,cela libère et soigne les blessures du passé. Accueillir l’autre tel qu’il est, sans vouloir changer quoi que ce soit. A ce moment là, on touche une forme d’amour inconditionnel qui est source de libération et de joie.

Notre regard est créateur.

Quand je vois la Déesse chez ma partenaire, je fais vivre par ce même regard, la Déesse en elle. Je deviens pleinement conscient de ce que je mets dans cette relation et c’est CELA qui construit par notre apport réciproque, la beauté (ou pas) de notre relation.

Que vais-je mettre dans cette relation?

Mes plaintes, mes jugements? Ou bien le meilleur, le plus beau de ce que j’aime vivre et offrir à l’autre?

POINT IMPORTANT: le Tantra ou les Tantras sont portés par L’ENERGIE FEMININE.

Ce n’est pas un hasard si notre époque est celle où la femme retrouve peu à peu sa puissance créatrice, sa puissance féminine, sa juste place !!! et donc « l’ Homme nouveau» a un rôle à jouer.

Cela demande à L’HOMME de trouver lui aussi une NOUVELLE PLACE que l’on peut résumer en une phrase:

« Pour faire l’amour à une femme, ne l’emmène pas dans ton repère, accompagne-la dans son jardin. »

Orchydia

Je dirai même«laisse la t’emmener dans son jardin».

La tranquillité de l’homme, l’absence de projection, sa libido tranquillisée ainsi que ces montées de testostérone, permettent à la femme d’aller à son rythme à elle,  d’exprimer son pouvoir créateur, sa pleine puissance de Femme, et c’est toi, l’homme qui en recueille tous les fruits.

Voici le dernier poème que j’ai écrit sur le sujet:

Le mystère de la Yoni

Pour que le mystère de la Yoni se révèle à toi, au noble Shiva

tu dois toucher du cœur les deux secrets gardiens de son temple.

Le premier secret c’est qu’il n’y a rien à faire,

Ni impatience, ni intention

plus de projection,

juste être là,

présent , confiant,

dans ta tranquillité,

dans la paix de ton âme.

Alors le mystère de la Yoni pourra s’offrir tout à toi,

il pourra venir à toi se sentant libre.

Dans cette liberté,

la puissance et la créativité de la Shakti,

toute entière s’exprimera,

grâce à ton silence.

Alors s’ offriront à toi , milles cadeaux.

Le deuxième secret est l’écoute, l’attention

la présence à ce dialogue énergétique,

A ce chant subtil qui s’élève entre sa Yoni et ton Vajra.

Ce dialogue t’emmènera vers les voyages les plus fous.

Ta puissance d’homme sera nourrit,

ton féminin pourra rencontrer le yang de ta Shakti.

La beauté , la force , la puissance te nourriront tellement,

que nul chemin de retour est possible.

Tu gouteras tous les fruits venus du plus profond mystère de la vie,

ton corps et ton cœur seront vibrants

grâce cette énergie de Vie

que l’on appelle l’Amour.

Pierre Servanton

La Richesse de l’échange dans la pratique du Tantra.

Le Tantra est basé avant toute chose sur le respect de soi et le respect de l’autre.

C’est une magnifique proposition de dialogue et de communication.

A travers des célébrations, nous co-créons à deux dans la joie et la bonne humeur, tout en restant connecté au Sacré qu’il y a en nous et existe chez l’autre.

J’aime parler du Tantra comme d’une voie portée par la fraîcheur de l’enfance.

C’est une voie JOYEUSE.

Cette connexion au Sacré est essentielle.

La perception de nos corps, les mouvements glissants dans la lenteur, l’ambiance esthétique que l’on développe grâce aux bougies et l’encens, nous amènent naturellement dans le temple de l’amour.

On ne «fait» plus l’amour avec l’autre; on «est» amour avec l’autre.

Plus la puissance féminine s’exprime, plus elle réveille simplement et naturellement la puissance masculine.

Quel plaisir de rester en contact sexe contre sexe, sans aucune intention de faire l’amour, sans aucune excitation, mais en totale écoute et présence de ce qui se passe entre les sexes.

Peu à peu un dialogue subtil s’installe. Que c’est bon de partager avec l’autre ce que l’on ressent, tout en gardant cette qualité de présence et d’écoute… la suite vous appartient…

Et là aussi une fois que vous aurez gouté à cette qualité d’échange, il vous sera difficile de revenir en arrière.

On appelle cela le dialogue énergétique entre la Yoni(sexe féminin) et le Vajra(sexemasculin).

Plus qu’un dialogue cela devient rapidement un voyage au cœur du subtil.

Post written byFabien - Au pied d'un arbre

You can also like This posts

Selected by tags
image
Loan Miege – Medium – Rena ...
image
La Vie après la Mort : le chemin vers ...
image
Nouvelles pierres, nouvelle conscience ...

This post has one comment

Leave Your Comment Here:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Do not spam our blog. Your comment will be checked by administration.

UA-106963681-1